Schopenhauer : comment avoir toujours raison

564
0
Share:
Avoir toujours raison même quand on a tort

Die Kunst, Recht zu behalten (L’Art d’avoir toujours raison) est sans doute le livre le plus abordable d’Arthur Schopenhauer, pour qui n’est pas familier des ouvrages de philosophie. Cela reste assez costaud, et le lecteur novice devra sans doute s’accrocher un peu mais on est quand même très loin, niveau difficulté, du Monde comme volonté et comme représentation, son oeuvre majeure. C’est donc un bouquin à conseiller au lecteur curieux de se lancer dans la lecture de l’un des plus grands et des plus Pilule Rouge des philosophes européens. Sans compter qu’ouvrir un livre de Schopenhauer à la terrasse d’un café, ça fait toujours très classe. C’est le genre d’auteur que tout le monde cite et admet comme étant admirable mais que presque personne n’a lu. 

L’Art d’avoir toujours raison est un véritable petit bijou : en quelques dizaines de page, Schopenhauer y décortique, avec un mélange de méchanceté froide et de logique amusée, tout ce qui fait, à son époque, le quotidien de la cuistrerie universitaire, et qui fait, de nos jours, celui de l’imbécillité médiatique : les sophismes, malhonnêtetés intellectuelles, paresses, obstinations et vanités qui font qu’un si grand nombre d’être humains ne sont rien d’autres que des idiots bêlants, incapables d’une pensée personnelle, pour ne même pas dire juste. Il met en lumière le fait que les hommes que l’on croit ne sont pas ceux qui ont effectivement raison, ni même ceux qui sont les plus rationnels ni les plus logiques : ce sont les plus rusés, les plus manipulateurs et les plus malhonnêtes.

De l’ad hominem à l’argument d’autorité, de la dispersion de l’attention à coups de questions sans intérêt à la pétition de principe, Schopenhauer dresse, en trente-huit »stratagèmes », un portrait acide et précis de tous les artefacts de la malhonnêteté intellectuelle. Le bouquin se lit en un après-midi, et avec une certaine délectation cruelle. On en sort généralement plus avisé et moins manipulable, mais également bien plus cynique et désespéré quant aux capacités mentales réelles de nos semblables.

L’Art d’avoir toujours raison est disponible gratuitement et en français sur Wikisource.

Julien
Share: