Le livre est le meilleur ami de l'homme

Nous inaugurons avec cet article une série consacrée à la bibliothèque masculine idéale. Car si on a beaucoup parlé de logique et de méthode jusqu’ici, on n’a encore parlé que par petites touches de ce qui constitue la deuxième partie de la Raison bien comprise : l’acquisition d’une culture générale vaste et utile. Or, cette culture, bien des hommes d’aujourd’hui en sont dépourvus, soit qu’ils n’aient pas eu la chance de naître dans la bonne famille, soit que l’école se soit chargée de les dégoûter de la littérature classique. Nombreux sont ceux qui ne connaissent les grands classiques que par le cinéma et à qui manquent certaines références communes essentielles. 

Si vous avez effectivement été éloigné, volontairement ou pas, de la littérature et de la culture classiques, sachez que ça n’est, sans doute, pas sans raison : une bonne partie de ladite culture est en réalité extrêmement Pilule Rouge, et un homme réellement cultivé ne saurait être un homme soumis. Un phénomène comme celui des SJW n’est possible que dans le contexte d’une population intellectuellement, moralement et culturellement dénuée de tout. A bien des égards, votre émancipation personnelle passera par les livres. D’où l’idée de cette série d’articles, vous proposant de bonnes et saines lectures, à même de nourrir vos réflexions, de titiller votre esprit … et de vous distraire au passage.

Cette première partie ne comprend que des récits (fictions, histoires vécues ou chronique). Pas d’essai, de philosophie, ni de livre politique ni religieux ici (cela fera l’objet d’un autre article). Le chiffre de 100 livres est bien entendu arbitraire et cette liste ne saurait être exhaustive (il y aura au moins un autre article sur le même sujet, voire plusieurs autres, consacrés à des genres spécifiques). Elle a été établie selon certains critères précis, que voici :

  • Chacun des ouvrages sélectionnés véhicule un ou des messages forts, qui peuvent être utiles à la réflexion d’un homme d’aujourd’hui ou à la formation d’un adolescent ou d’un jeune homme.
  • Ces ouvrages sont, pour la plupart, des classiques. Même si vous n’en tirez pas d’enseignement personnel, les lire vous permettra d’augmenter votre culture générale de toute manière.
  • Ces ouvrages sont tous disponibles en langue française. Ils reflètent un choix fait essentiellement au sein de la littérature occidentale en général, et française en particulier. Dans le doute, une priorité a été apportée à la littérature française ou francophone.
  • Ces ouvrages sont reconnus au sein de la culture mainstream : ce ne sont pas des références obscures et inconnues et les citer ou y faire référence ne fera pas de vous un affreux macho misogyne oppresseur, mais juste un mec cultivé.
  • Si vous êtes père, la plupart des ces ouvrages sont à mettre entre les mains de votre fils à un moment ou à un autre. Tous lui apporteront quelque chose, et chacun sera l’occasion de discuter avec lui et d’éveiller son intérêt et sa conscience.
  • A une ou deux exceptions près, ce sont des ouvrages écrits par des hommes, pour des hommes.

Les 100 livres sont classés par ordre alphabétique du nom de leur auteur.

Attention

Beaucoup des ouvrages cités, notamment ceux lisibles par la jeunesse, existent aussi en version abrégée. N’achetez jamais à vos gosses un texte tronqué. Partez du principe qu’une version abrégée, c’est toujours de la merde. Si vos enfants ne sont pas capables de lire un livre spécifique, ça n’est pas grave : il suffit qu’ils attendent et réessaient dans six mois ou un an, ou encore que vous les aidiez (et partagiez au passage un moment de lecture et de complicité avec eux). Mais amputer un texte pour leur permettre de le lire plus facilement ne les aidera pas : ça leur donnera l’illusion de lire un roman alors qu’au final ils n’auront lu qu’un résumé, qui fera l’impasse sur toute la beauté et la subtilité du vrai bouquin.

 

A comme Alighieri

La Divine Comédie – Dante Alighieri

  • Méditations métaphysiques en forme de roman fantastique
  • Pour adultes
  • Pour bon lecteur

Le narrateur, guidé par le fantôme de Virgile, traverse l’Enfer, puis le Purgatoire, et enfin visite le Paradis. Il décrit par le menu les tourments des damnés, les errements des âmes du Purgatoire et les délices du Paradis. Oeuvre énorme et magistrale, acte fondateur de la littérature en langue italienne, la Divine Comédie est un monument de la poésie occidentale et chrétienne. Vous ne comprendrez jamais grand-chose à la Renaissance italienne en matière de peinture ou de sculpture si vous n’avez pas lu la Divine Comédie. 

B comme Balzac

Le père Goriot – Honoré de Balzac

  • Drame réaliste
  • A partir de 13 ans
  • Difficulté moyenne

Roman de l’arrivisme et du dévouement, de l’inhumanité de filles et de l’amour absolu d’un père, de l’ambition dévorante d’un jeune homme sans scrupules. Un classique inégalé, offrant de la société et de certains rapports familiaux un regard désenchanté, réaliste et volontiers cynique. Les personnages de Goriot, Vautrin et surtout Rastignac sont inoubliables. Goriot mettait ses filles au rang des anges (…), le pauvre homme ! Il aimait jusqu’au mal qu’elles lui faisaient.

La rabouilleuse – Honoré de Balzac

  • Saga familiale
  • A partir de 15 ans
  • Difficulté moyenne

Une histoire qui s’étale sur près de quarante ans, et met en scène les ambitions, les amertumes et les trahisons d’une famille, autour d’un héritage convoité et d’une jolie paysanne, amante du vieil oncle richissime, qu’on fait tout pour écarter ou pour circonvenir. Brutalité, manipulation, cynisme. La Comédie Humaine dans toute sa bassesse et sa splendeur.

Women – Charles Bukowski

  • Réalisme crade
  • Pour adultes
  • Facile

Œuvre semi-autobiographique, où Bukowski évoque ses relations avec les femmes : frustrations, insatisfactions, difficultés relationnelles. Portraits cruels d’une femme-enfant vaporeuse, d’une artiste culturo-mondaine hystérique, etc. Un grand livre Pilule Rouge et l’une des références absolues en matière de littérature MGTOW.

J’avais cinquante ans et n’avais pas couché avec une femme depuis quatre ans. Je n’avais pas d’amies femmes. Je les regardais quand j’en croisais une dans la rue ou ailleurs, mais je les regardais sans désir, avec une impression de futilité. Je me masturbais régulièrement, mais l’idée d’entretenir une relation avec une femme – même sans rapport sexuels – dépassait mon imagination. 

Fahrenheint 451 – Ray Bradburry

  • Science-fiction sombre
  • A partir de 12 ans
  • Facile

Un futur sombre et oppressant, dans lequel la littérature classique est bannie, car non conforme aux idées du nouveau régime. Les livres sont systématiquement brûlés dès qu’ils sont découverts et leur possession peut exposer à de graves conséquences pénales. La majorité de la population est absorbée par la contemplation d’écrans, les gens qui réfléchissent sont jugés asociaux et le rôle principal des pompiers est de brûler les livres. Un grand récit de science-fiction, et une mise en garde contre l’idiocratie contemporaine.

Le Décaméron – Boccace

  • Recueil de nouvelles
  • Pour adultes
  • Pour bon lecteur

Alors que Florence est ravagée par la peste, un groupe de jeunes gens et de jeunes filles, réfugiés dans un monastère, décident pour passer le temps de se raconter des histoires. La plupart des récits tournent autour de l’amour, du sexe, du désir et de la mort. Une série de récits qui témoigne du déclin de l’esprit chevaleresque, de la naissance de l’esprit bourgeois, mais également de certaines valeurs de respect et de dignité, ainsi que d’une observation sans concession des comportements et moeurs des êtres humains. Classique incontournable de la littérature italienne de la fin du Moyen-Âge.

C comme Camus

L’Étranger – Albert Camus

  • Roman dramatique
  • A partir de 13 ans
  • Facile

Dans notre société, tout homme qui ne pleure pas à l’enterrement de sa mère risque d’être condamné à mort, disait Camus. Et c’est très exactement ce qu’illustre L’Étranger, qui présente un personnage tellement à distance de la société qu’il traverse qu’il en vient au meurtre et à la condamnation à mort, simplement parce qu’il refuse de mentir, de jouer le jeu, de faire comme on lui dit, comme il devrait. Roman de l’absurdité de l’existence et de la tragédie quotidienne, L’Étranger est l’une des œuvres majeures d’Albert Camus. Facile d’accès, écrit dans un style d’une grande clarté, il fait partie des livres qui marquent une vie.

La Chute – Albert Camus

  • Roman psychologique
  • Pour adultes
  • Difficulté moyenne

Dans un bar d’Amsterdam, un homme se confie à un autre. Parce qu’il n’a pas réagi et a été témoin avec indifférence du suicide d’une jeune fille, le narrateur s’est mis, lentement mais sûrement, à prendre conscience de l’inutilité et de l’absurdité de sa propre existence. Il a jusqu’ici traversé sa vie sans vraiment la voir, presque comme un simple témoin, sans se sentir vraiment concerné. Il a pris conscience, surtout, du fait qu’il n’était pas celui qu’il croyait être, et a commencé une forme de chemin de croix introspectif. Comme toujours chez Camus, c’est remarquablement bien écrit, clair, et cela décrit de façon très juste bien des fonctionnements humains.

Petit déjeuner chez Tiffany – Truman Capote

  • Tranche de vie
  • A partir de 16 ans
  • Facile

Un homme raconte sa relation étrange avec Holly Golightly, une voisine dont il était sans doute amoureux quelques années auparavant. Escort occasionnelle, fêtarde, perpétuellement sans le sou, vivant aux crochets de sa famille et de ses amis, Holly est à bien des égards un archétype de la jeune fille irresponsable en plein Carrousel, qui espère bien qu’à la fin, sa beauté et ses charmes lui ouvriront les portes de la société bourgeoise sans qu’elle ait à réellement travailler pour cela. Elle est égoïste, manipulatrice, perverse, plus maline qu’elle ne le semble mais moins intelligente qu’elle ne le croit, et surtout tellement charmante et désirable. Le court roman tourne principalement autour d’elle et peut être considéré comme un portrait sans concession de bien des jeunes femmes contemporaines.

Voyage au bout de la nuit – Louis-Ferdinand Céline

  • Chronique d’une errance ontologique désespérée
  • Pour adultes
  • Pour bon lecteur

Si vous ne devez lire qu’un seul auteur français du XXème siècle, lisez Camus. Mais si vous devez en lire deux, ajoutez-y Céline. Récit à la première personne nous amenant des tranchées de la Première Guerre Mondiale aux colonies françaises en Afrique, en passant par les États-Unis des années 1930, il met en scène Bardamu, alter-ego de l’auteur, et à travers lequel Céline dénonce les horreurs de la guerre, les absurdités du monde colonial et la superficialité de l’Amérique du dollar, des casinos et des bordels. Tableau pessimiste et sombre de la misère de la condition humaine, de l’inutilité des idéaux et des sentiments, Voyage au bout de la nuit présente cependant l’idée d’une quête insatiable de la vérité, envers, contre et malgré tout.

Mort à crédit – Louis-Ferdinand Céline

  • Tranches de vie et chroniques d’échecs à répétition
  • Pour adultes
  • Pour bon lecteur

Suite, ou plutôt complément de Voyage au bout de la nuit, ce roman met également en scène Bardamu, de son enfance à sa carrière de médecin de banlieue. Mort à crédit est surtout pour Céline l’occasion de présenter une galerie de portraits de personnages ratés, stupides, inadaptés ou juste en décalage avec le reste du monde. Bardamu, embauché par un auteur scientifique qui se révèle une sorte de gourou ou d’escroc, suit les errances de son patron, de la faillite de son journal à l’échec d’une expérience de retour à la terre.  Comme Voyage, on a affaire à un roman sombre, jetant sur la nature humaine un regard désespéré.

Don Quichotte – Miguel de Cervantes

  • Aventures philosophico-picaresques
  • A partir de 16 ans
  • Pour bon lecteur

Les aventures rocambolesques et picaresques d’un gentilhomme espagnol pauvre, obsédé par la chevalerie bien que vivant à une époque où elle est révolue, et décidé à vivre selon l’exemple de ses glorieux prédécesseurs. Parcourant les routes d’Espagne sur une vieille carne épuisée, avec pour écuyer un paysan ignare, Don Quichotte tente de venir en aide aux opprimés et de combattre le mal partout où il le trouve. Il tombe amoureux d’une paysanne d’une coin sans même la rencontrer et s’imagine qu’elle est la femme qu’il espère depuis toujours, prend les auberges pour des châteaux magiques et les moulins à vent pour des géants. Mais Don Quichotte, c’est surtout le héros naïf, qui met l’époque face à ses contradictions, parce qu’il croit sincèrement aux idéaux que l’on professe et entend les mettre en action. Immense classique, roman énorme, pilier de la littérature européenne et joyau de l’Espagne du Siècle d’Or … bref, un des livres qu’il faut lire au moins une fois dans une vie.

Au cœur des ténèbres – Joseph Conrad

  • Roman d’aventure
  • A partir de 15 ans
  • Difficulté moyenne

Fin XIXème siècle, un officier de marine britannique est chargé par une compagnie belge exploitant des ressources locales au Congo de remonter un fleuve pour partir à la recherche d’un chasseur d’ivoire disparu. A la fois dénonciation de l’exploitation coloniale et regard sans concession ni mythe du « bon sauvage » sur l’être humain, c’est un récit cruel et désenchanté, mais aussi un grand roman d’aventures.

Lord Jim – Joseph Conrad

  • Roman d’aventures
  • A partir de 15 ans
  • Difficulté moyenne

Aventures navales, piraterie, trafics, errances et conflits moraux. L’itinéraire aventureux d’un marin britannique dans l’Océan Indien à la fin du XIXème siècle. Un des archétypes du roman d’aventure au sens le plus noble et le plus jouissif du terme. Il est probable que Pratt n’aurait jamais eu l’idée de Corto Maltese s’il n’avait pas lu Lord Jim.

Le dernier des Mohicans – James Fenimore Cooper

  • Roman historique
  • A partir de 10 ans
  • Facile

Canada français, 1757. Tandis que la guerre de Sept Ans fait rage et que les troupes britanniques et françaises s’affrontent, un jeune officier britannique est chargé de conduire deux jeunes femmes chez leur père, officier retranché dans un fort assiégé par les Français et leurs alliés amérindiens, Les voyageurs, trahis par leur guide, vont être attaqués par les Hurons, avant d’être secourus par le mystérieux Uncas, dernier survivant de la tribu des Mohicans. Une méditation sur la mort des nations amérindiennes, autant qu’un roman héroïque enthousiasmant.

D comme Dostoïevski

Robinson Crusoé – Daniel Defoe

  • Roman d’aventures
  • A partir de 10 ans
  • Facile

Sans doute connaissez-vous déjà l’histoire de Robinson. Si ça n’est pas le cas, le titre original complet vous dira tout de l’oeuvre : La Vie et les aventures étranges et surprenantes de Robinson Crusoé, marin de York, qui vécut 28 ans sur une île déserte sur la côte de l’Amérique, près de l’embouchure du grand fleuve Orénoque à la suite d’un naufrage où tous périrent à l’exception de lui-même, et comment il fut délivré d’une manière tout aussi étrange par des pirates. Écrit par lui-même. C’est l’un des très grands classiques du roman d’aventures. Comme d’habitude, aucune des adaptations au cinéma n’arrive à la cheville du livre d’origine.

Les Frères Karamazov – Fiodor Dostoïevski

  • Drame familial
  • Pour adultes
  • Pour bon lecteur

Quatre frères (trois légitimes et un illégitime) gravitent autour d’un père indigne, impudique et vulgaire. Face à cette absence de cadre paternel, l’un des frères se perd dans la débauche, un autre se tourne vers Dieu, le troisième vers le rationalisme le plus strict, tandis que le jeune bâtard, méprisé par son père qui le traite comme un domestique, tente de trouver sa place. A la mort du père, l’équilibre familial explose, et le soupçon du meurtre pèse, tour à tour, sur chacun des frères. Un des monuments de la littérature russe, et une oeuvre qui influença aussi bien Tolstoï que Kafka ou Freud.

Crime et châtiment – Fiodor Dostoïevski

  • Drame psychologique
  • Pour adultes
  • Pour bon lecteur

Raskolnikov, étudiant sans le sou, qui vient de vendre le dernier bien qu’il possédait encore (la montre de son père), se convainc que le meurtre n’est pas si moralement condamnable que cela s’il conduit à améliorer la condition humaine. Aussi se décide-t-il à assassiner l’usurière à qui il a cédé la montre. Les choses ne se passent cependant pas comme prévu et il est amené à commettre un double meurtre. Rongé par la conscience de son crime, Raskolnikov s’imagine dès lors que tous ceux qu’il croise le suspectent. N’osant avouer son crime mais ne parvenant pas à vivre en paix avec ses remords, il s’enfonce dans la folie et la quête inavouée de son propre châtiment. L’un des meilleurs romans de tous les temps, et une observation à la fois implacable et empathique de la nature humaine.

Les démons – Fiodor Dostoïevski

  • Drame psychologique et social désenchanté
  • Pour adultes
  • Pour bon lecteur

Egalement connu sous le titre Les possédés. Stepan, érudit entre deux âges vivant aux crochets d’une vieille veuve dont il a été le précepteur du fils, voit sa ville tranquille bouleversée par le retour de ce fils, nommé Nikolaï. Celui-ci, devenu adulte, a vécu une vie de débauche à la capitale et a même épousé, sur un coup de tête, la soeur (folle et difforme) d’un officier alcoolique, puis a abandonné son épouse. L’officier entend bien faire respecter le mariage, tandis que la mère de Nikolaï, elle, veut qu’il épouse une dame de la bonne société. Nikolaï s’est également lié d’amitié avec Piotr, le fils de Stepan; sous des dehors affables, Piotr est en réalité un conspirateur révolutionnaire, qui, véritable petit gourou, a réuni autour de lui un cercle de jeunes gens exaltés à qui il fait croire que leur groupe local n’est qu’une cellule secrète parmi des milliers d’autres réparties au travers le monde, et prêtes à déclencher une révolution globale. Piotr souhaite faire jouer à Nikolaï le rôle d’une figure messianique, tandis que lui-même tirerait les ficelles dans l’ombre. Forcément, tout cela va très mal finir. Un roman amer, encourageant à la méfiance envers les grandes idéologies aussi bien que leurs prophètes, et illustrant comment le virtue signaling peut mener aux crimes les plus brutaux et les plus absurdes.

Les rois maudits – Maurice Druon

  • Fresque historique
  • A partir de 13 ans
  • Difficulté moyenne

Du procès des Templiers au début de la Guerre de Cent Ans : les décennies qui ont mis fin à la dynastie capétienne directe et amené au règne des Valois. Malédiction, complots, empoisonnements, preux chevaliers et seigneurs sans scrupules, banquiers toscans et ecclésiastiques retors. Ce n’est pas toujours d’une historicité sans faille mais ça vous plonge au cœur de l’une des périodes charnières de l’histoire de France, et cela peut donner à un jeune lecteur le goût du Moyen-Âge. Accessoirement : l’un des cycles ayant inspiré George Martin pour sa série Game of Thrones. 

Le comte de Monte-Cristo – Alexandre Dumas

  • Roman d’aventures
  • A partir de 13 ans
  • Difficulté moyenne

Edmond Dantès, jeune officier de marine, est victime d’une conspiration ourdie par un rival en amour et arrêté sur une dénonciation calomnieuse. Enfermé dans la sinistre forteresse du Château d’If, il y fait la connaissance d’un autre prisonnier, un vieil abbé qui entreprend de faire son éducation intellectuelle et grâce auquel il parvient à deviner qui est à l’origine de ses malheurs. L’abbé étant sur le point de mourir, il révèle à Dantès l’emplacement d’un fabuleux trésor, caché sur l’île de Monte-Cristo. A sa sortie de prison, quinze ans plus tard, Edmond, désormais riche grâce au trésor, apprend que son vieux père est mort de faim et que Mercédès, son ancienne fiancée, a épousé son rival. Se faisant désormais appeler Comte de Monte-Cristo, il prépare, envers chacun des conspirateurs, une vengeance effroyable et personnalisée.

Les trois mousquetaires – Alexandre Dumas

  • Roman de cape et d’épée
  • A partir de 10 ans
  • Difficulté moyenne

Le grand classique du roman de cape et d’épée et d’aventures héroïques. Honneur, vengeance, manipulations, complots. Et les figures inoubliables de D’Artagnan, Athos, Porthos et Aramis … sans oublier la diabolique Milady. Comme tous les classiques, il a été pillé, déformé, malmené … et le bouquin d’origine et est reste bien mieux que toutes les adaptations.

E comme Eco

Le pendule de Foucault – Umberto Eco

  • Polar érudit
  • Pour adultes 
  • Pour bon lecteur

Trois employés d’une maison d’édition ésotérique s’amusent, en piochant des idées dans les manuscrits de leurs auteurs, des complotistes délirants, à inventer leur propre théorie du complot, impliquant les Templiers, les Franc-Maçons, les Juifs, les Rose+Croix, et ainsi de suite. Mais ce qui était une distraction d’érudits devient inquiétant : des gens commencent à prendre leur théorie au sérieux. Certains semblent même prêts à aller très loin pour s’emparer du secret dont ils imaginent que les trois compères sont détenteurs. Eux-mêmes, d’ailleurs, en viennent à douter : n’auraient-ils pas réellement mis le doigt sur quelque chose de gigantesque ? Un roman complexe, à plusieurs niveaux de lecture, et qu’il faut généralement lire plusieurs fois pour apprécier entièrement. Un vaccin contre la naïveté, une belle histoire d’amitié virile et le récit d’une vie détruite par l’amour pour la mauvaise femme. Bref : une merveille.

American Psycho – Breat Easton Ellis

  • Thriller psychologique
  • Pour adultes
  • Difficulté moyenne

Patrick Bateman, brillant golden boy de Wall Street, est jeune, riche, beau, intelligent … son existence dorée de yuppie pourrait incarner le sommet du Rêve Américain. Mais Bateman a un petit truc en plus : c’est un tueur. Un tueur froid et sans merci, qui n’aime rien plus que de trucider des victimes innocentes. Balade dans la tête d’un tueur en série (ou d’un homme qui s’imagine l’être, la chose n’est jamais vraiment claire).

F comme Flaubert

Gatsby le Magnifique – Scott Fitzgerald

  • Critique sociale
  • Pour adultes
  • Difficulté moyenne

Nick, jeune homme récemment installé dans la région de New York, contemple avec une envie mêlée de fascination l’opulente demeure de Gatsby, un millionaire extravagant au passé trouble. Les rumeurs les plus folles circulent sur Gatsby, l’origine de sa fortune, son passé.

Madame Bovary – Gustave Flaubert

  • Chronique de la vie d’un couple bourgeois
  • A partir de 17 ans
  • Difficulté moyenne

Charles Bovary est un médecin de campagne dévoué, honnête et travailleur mais dénué de charme et de charisme. Son épouse, Emma, fille d’un riche fermier, a accédé à la petite bourgeoisie grâce à son mari. Mais elle s’ennuie. Les journées lui semblent interminables et elle rêve de grandes histoires romantiques, comme dans les romans à l’eau de rose qu’elle lit. Parce qu’Emma ne peut se contenter de ce qu’elle a, elle va détruire sa vie et celle de son mari, le tout sans jamais éprouver le moindre regret et en gardant la certitude que ses actes sont légitimes. Un roman riche et puissamment Pilule Rouge, portrait au vitriol de la Jeune Fille moderne.

Salammbô – Gustave Flaubert

  • Peplum
  • A partir de 15 ans
  • Difficulté moyenne

Durant les conflits opposant Carthage à Rome, l’un des chefs mercenaires au service de Carthage, le Lybien Matho, tombe amoureux de la fille d’Hamilcar Barca (père d’Hannibal), la belle Salammbô. Il ose pénétrer dans ses appartements et y voler un voile sacré, auquel est lié le destin de la cité. Une fresque grandiose et sanglante.

G comme Galland

Les Mille et Une Nuits – Antoine Galland

  • Contes perses, arabes et indiens
  • A partir de 12 ans
  • Facile

Eh oui, les Milles et Une Nuits est un livre français ! Plus exactement : si les contes et légendes sont bien perses, arabes, et indiens, c’est leur traducteur, Galland, qui a eu l’idée de les rassembler en un seul grand ouvrage. Une collection d’histoires magiques, coquines, héroïques, amusantes … Sindbad, Aladin et bien d’autres, avant leur castration par Disney.

Sa Majesté des Mouches – William Golding

  • Roman d’aventures
  • A partir de 12 ans
  • Facile

Suite à un accident d’avion, les élèves d’une école militaire britannique se retrouvent seuls sur une île déserte. Ils vont devoir s’organiser, apprendre à survivre, créer une société. Très vite, cependant, les réalités de la nature humaine prennent le dessus et ce qui commençait comme une sympathique robinsonnade tourne au cauchemar.

Contes – Frères Grimm

  • Contes
  • A partir de 8 ans
  • Facile

Hansel et Gretel, Cendrillon, Raiponce, Blanche-Neige et bien d’autres : les contes allemands traditionnels, avant qu’ils ne deviennent disneysques. Pour votre culture personnelle ou pour initier vos enfants au véritable folklore européen.

H comme Hemingway

Les mines du roi Salomon – Henry Rider Haggard

  • Roman d’aventures
  • A partir de 12 ans
  • Difficulté moyenne

Epoque victorienne. Les aventures de l’explorateur Allan Quaterman, partant à la recherche du légendaire royaume de la reine se Saba, qu’il croit dissimulé dans les zones de l’Afrique encore inconnues des Européens. Le roman qui a inspiré la série Indiana Jones. 

Catch 22 – Joseph Heller

  • Roman militaire satirique
  • A partir de 16 ans
  • Difficulté moyenne

Un capitaine de bombardier américain, durant la Seconde Guerre Mondiale, cherche à sauver sa peau en simulant la folie. Mais l’article 22 du règlement de sa base stipule que quiconque cherche à se faire passer pour fou pour ne pas aller au feu n’est pas réellement fou. Un fou qui montre qu’il est fou fait donc la preuve de sa bonne santé mentale. Mais le capitaine n’est-il pas réellement devenu fou, lui qui considère que tous les autres sont dingues ?

Le vieil homme et la mer – Ernest Hemingway

  • Fable initiatique
  • A partir de 12 ans
  • Difficulté moyenne

En matière de littérature virile, vous pouvez vous tourner vers Hemingway sans l’ombre d’une hésitation : tout est bon chez lui.
Dans un port cubain, un jeune homme s’embarque aux côtés d’un vieux marin qui, au soir de sa vie, rêve encore d’une prise exceptionnelle : un espadon hors du commun, qui va les entraîner vers le grand large.  Une métaphore de la lutte de l’Homme avec la Nature et un grand récit initiatique.

L’adieu aux armes – Ernest Hemingway

  • Récit de guerre
  • A partir de 16 ans
  • Difficulté moyenne

L’histoire d’un ambulancier américain, sur le front italien durant la Première Guerre Mondiale. Un récit d’amour et de mort, de haine, de désespoir et de profonde humanité. Un monument de la littérature américaine.

Pour qui sonne le glas – Ernest Hemingway

  • Récit de guerre
  • A partir de 16 ans
  • Difficulté moyenne

Durant la guerre civile espagnole, un professeur américain, engagé volontaire dans les Brigade Internationales, se voit confier la mission de faire sauter un pont pour bloquer les troupes franquistes. Violence, mort, espoir et désespoir, passion amoureuse … tous les ingrédients d’un grand récit de guerre.

Le Cycle de Dune – Frank Herbert

  • Science fiction politico-métaphysique
  • A partir de 14 ans
  • Facile

L’épopée, sur plusieurs générations, de la Maison Atreides, et les luttes de pouvoir au sein d’un empire galactique semi-décadent pour la maîtrise de l’Epice, précieuse substance indispensable au voyage entre les mondes. Une épopée mêlant manipulation, complots, instants épiques et considérations évolutives. De la très grande science-fiction.

Histoires – Hérodote

  • Récits historiques
  • A partir de 15 ans
  • Pour bon lecteur

Hérodote est le père de la science historique. Son oeuvre, appelée Histoires ou Enquête, retrace quelques-uns des grands épisodes de l’histoire grecque et perse. Politique, enjeux de pouvoir et héroïsme, mais aussi anecdotes et notes géographiques ou ethnographiques. Une excellente introduction au monde antique.

L’Iliade – Homère

  • Récit épique
  • A partir de 13 ans
  • Pour bon lecteur

L’archétype absolu du roman épique. Batailles furieuses, héros valeureux, honneur et péché, interventions divines, grandeur et petitesse des Hommes confrontés à la guerre, à la mort, au désir et à l’orgueil. C’est d’une beauté absolue, et plein d’enseignements virils essentiels. A lire, et à faire lire à vos fils. Plus de détails ici.

L’Odyssée – Homère

  • Épopée fantastico-philosophique
  • A partir de 13 ans
  • Difficulté moyenne

Lisez l’Odyssée. Ne vous laissez pas tenter par une adaptation télé : la plupart sont mauvaises et omettent les points réellement importants du récit, en se concentrant sur les éléments de fantastique. Un voyage de retour vers le foyer qui est, à bien des égards, une métaphore de l’existence humaine. La pierre angulaire de toute la littérature occidentale.

Extension du domaine de la lutte – Michel Houellebecq

  • Drame psychologique
  • Pour adultes
  • Facile

C’est dans ce court roman qu’apparaît pour la première fois la notion de Marché Sexuel. Dix ans avant les premiers MGTOW américaines, Houellebecq avait déjà tout compris, tout décrit, tout prévu de la faillite relationnelle contemporaine. Itinéraire désabusé d’un loser Incel, regardant le monde et les femmes avec cynisme, mélancolie mais surtout une effroyable clarté. Facile et rapide à lire.

Le Cycle de Conan – Robert Howard

  • Heroic fantasy à forte teneur en testostérone
  • A partir de 12 ans
  • Facile

Aventures héroïques, femmes lascives, sorcières diaboliques, épées atlantes et gros muscles. Un héros brutal mais pas stupide, ambitieux mais relativement rationnel, qui finira par devenir roi « de ses propres mains ». Peut-être pas de la très grande littérature mais des récits plaisants et rapides à lire, qui plairont aux adolescents et distrairont les adultes.

La légende des siècles – Victor Hugo

  • Poésie épico-romantique
  • A partir de 13 ans
  • Difficulté moyenne

Une longue série de poèmes, qui sont autant de tableaux d’Epinal des instants essentiels de l’Histoire, depuis la Genèse jusqu’à l’époque du Premier Empire Français environ. Tableaux hauts en couleur, dans une langue française sublime, qui allient héroïsme lyrique et douceur onirique. Une introduction à la culture française classique.

Notre-Dame de Paris – Victor Hugo

  • Drame historique
  • A partir de 13 ans
  • Pour bon lecteur

Ce roman fait partie de ces grands textes que tout le monde connaît mais que presque personne n’a lu. Si ce n’est déjà fait, il est urgent d’oublier le massacre que fit Disney de cette oeuvre magistrale, noire et implaccable. Drame du désir contrarié, de la naïveté amoureuse et de la jalousie, Notre-Dame de Paris est, pour peu que l’on se penche sans illusion sur le personnage d’Esmeralda, très Pilule Rouge à bien des égards.

Le meilleur des mondes – Aldous Huxley

  • Dystopie 
  • A partir de 13 ans
  • Facile

Un futur en apparence souriant et heureux, mais qui cache en réalité un univers totalitaire, dans lequel l’être humain a été privé d’une grande partie de ce qui, justement, le rendait humain. Une lecture indispensable si vous souhaitez vous faire une idée du monde que les SJW souhaitent. A faire lire à vos enfants sans hésiter.

J comme Jules César

Guerre des Gaules – Jules César

  • Chroniques militaires
  • A partir de 13 ans
  • Difficulté moyenne

La principale source historique quant à la conquête romaine des Gaules. C’est agréable à lire, bien écrit, rempli d’anecdotes, de notes sur les mœurs des Gaulois, de précisions sur tel ou tel événement. Les mouvements des troupes et les campagnes sont décrits avec une grande précision et la guerre de conquête de César apparaît dans toute sa complexité, mais aussi tout son génie. Une très bonne introduction à la littérature antique.

K comme Kafka

Le procès – Franz Kafka

  • Drame absurde 
  • A partir de 15 ans
  • Facile

Joseph K., cadre sans histoire, est soudain arrêté, puis relâché. On lui apprend qu’il est accusé. De quoi ? On ne le lui dit pas ? Par qui ? On ne le lui dit pas non plus. Mais il est désormais sous contrôle policier, et finira par être jugé, sans jamais avoir la moindre idée du crime dont on l’accuse. Un livre puissant, sur l’absurdité administrative, le totalitarisme et l’arbitraire judiciaire.

Sur la route – Jack Kerouac

  • Road story
  • A partir de 15 ans
  • Difficulté moyenne

Roman fondateur de la beat generationSur la route est une semi-autobiographie, relatant les aventures de l’auteur et de l’un de ses compagnons au hasard de ses errances sur les routes américaines, à la recherche d’un mode de vie différent, plus authentique, moins hypocrite. Un plaidoyer MGTOW d’une grande puissance.

Fortune carrée – Joseph Kessel

  • Roman d’aventures
  • A partir de 12 ans
  • Facile

Du Yémen à l’Éthiopie, en passant par la Mer Rouge, un récit viril, épique et palpitant. Bravoure et cruauté, amitiés viriles et trafic d’armes. C’est du vrai grand roman d’aventures, très agréable à lire et qui pourrait bien donner à votre fils le goût de l’héroïsme autant que des destinations lointaines. Tout à fait lisible par des adultes, et avec un grand plaisir.

L comme Laclos

Les liaisons dangereuses – Choderlos de Laclos

  • Roman épistolaire
  • A partir de 15 ans
  • Pour bon lecteur

La marquise de Merteuil et le vicomte de Valmont, deux séducteurs libertins, se racontent leurs exploits amoureux par lettre interposée. Lui est un Don Juan flamboyant, elle une manipulatrice cynique et discrète, qui cache son stupre sous un masque d’absolue respectabilité. La marquise met au défi le vicomte de parvenir à séduire une jeune femme vertueuse et chaste. Mais la rivalité amusée va tourner à la haine destructrice. Loin d’être une bluette sentimentale, ce roman montre comment l’amour, et les obsessions qu’il entraîne, peuvent détruire des êtres, et comment des pervers peuvent ruiner des vies.

813 – Maurice Leblanc

  • Roman policier
  • A partir de 12 ans
  • Facile

L’un des plus complexes des romans d’Arsène Lupin. Bien que toute la série soit sympa à lire, ce tome-ci est, de plus, assez Pilule Rouge, puisqu’il met Lupin aux prises avec la pire de ses faiblesses : l’amour. Une fois que l’on connait le fin mot de l’histoire, on a plaisir à relire tout l’ouvrage pour se rendre compte des multiples bourdes du héros, et d’à quel point toute l’affaire aurait pu être résolue plus tôt s’il ne s’était pas laissé aveugler.

Croc-Blanc – Jack London

  • Roman d’aventures
  • A partir de 10 ans
  • Facile

Dans le Grand Nord canadien, l’histoire d’un bâtard de chien et de loup, d’abord membre d’une meute sauvage, avant d’être adopté par une tribu d’Indiens, au contact de qui il se met à apprécier les humains. Puis, revendu et devenu chien de combat, il fait l’expérience de la haine. Une belle histoire, lisible à tout âge ou presque. Comme d’habitude, le roman est bien au-dessus de toutes les adaptations, pour la plupart assez niaises.

L’appel de la forêt – Jack London

  • Roman d’aventures
  • A partir de 10 ans
  • Facile

L’itinéraire inverse de Croc Blanc : l’histoire d’un chien domestique volé, puis vendu comme chien de traîneau, qui apprend à se battre et à voler, puis à retrouver son instinct sauvage et, enfin, à devenir un loup. Là encore, un beau récit, vivant et attachant, propre à transmettre le goût des grands espaces et de la nature sauvage.

Le talon de fer – Jack London

  • Dystopie
  • A partir de 13 ans
  • Facile

London n’a pas écrit que sur le Grand Nord : Talon de fer est un roman d’anticipation, décrivant une Amérique devenue une dictature, suite à une révolution socialiste à l’issue de laquelle les dirigeants des partis ouvriers ont fini par faire alliance avec les capitalistes qu’ils prétendaient renverser. La répression contre les opposants est rationnelle, automatisée et impitoyable…

Les Trois Royaumes – Luo Guanzhong

  • Roman historico-épique
  • Pour adultes
  • Pour bon lecteur

On en a déjà parlé ici. Ce roman est au monde chinois ce que l’Iliade est au monde occidental : l’absolu classique en matière de récit épique. Des centaines de personnages, des batailles grandioses, des stratagèmes subtils et diaboliques… C’est long, c’est compliqué, mais une fois que l’on rentre dedans, c’est époustouflant.

M comme Malory

Et au milieu coule une rivière (titre alternatif : La rivière du sixième jour) – Norman Maclean

  • Autobiographie
  • A partir de 10 ans
  • Facile

Montana, première moitié du vingtième siècle. L’auteur raconte comment les hommes de sa famille, opposés à bien des égards par ailleurs, parviennent à se retrouver autour de leur passion commune pour la pèche à la mouche. Une ode pastorale à la nature, à l’amour viril et pudique, au goût des plaisirs simples et vrais. Rapide à lire et très plaisant.

Le cycle des Maîtres de Rome – Colleen Mac Cullough

  • Peplum
  • A partir de 15 ans
  • Difficulté moyenne

Une série de gros bouquins consacrés à l’histoire de Marius et de Sylla, depuis leur alliance initiale jusqu’à la fin de la république romaine. Marius, Sylla, Jules César, Marc Antoine, Octave … toutes les grandes figures du dernier siècle de la République défilent. C’est agréable, bien écrit, superbement documenté. Bien plus facile pour un lecteur contemporain dénué de culture antique que de s’attaquer directement aux historiens de l’époque, comme Suétone ou Tacite.

La Mort d’Arthur – Thomas Malory

  • Roman de chevalerie
  • A partir de 16 ans
  • Pour bon lecteur

Si Chrétien de Troyes est le père du roman arthurien, Thomas Malory en est le compilateur. Un impressionnant volume, rassemblant l’ensemble des récits du cycle, depuis les origines du roi Arthur jusqu’à la chute de son royaume, causée, en grande partie, par l’adultère de sa femme et l’échec de ses chevaliers (et de lui-même) à se montrer à la hauteur du Graal. Comme pour tous les autres classiques : en matière de littérature arthurienne, ne vous fiez pas aux adaptations aseptisées contemporaines; lisez plutôt les originaux.

Cent ans de solitude – Gabriel Garcia Màrquez

  • Chronique familiale
  • A partir de 15 ans
  • Pour bon lecteur

L’histoire croisée du village de Macondo, en Colombie, et de la famille Buendia, qui le fonda. La chronique d’une famille maudite, sur sept générations, et dont toute l’histoire semble bien avoir été écrite à l’avance. Est-on réellement dans le domaine du fantastique, ou dans celui du réalisme onirique ? Un des très grands classiques de la littérature sud-américaine.

Bel-Ami – Guy de Maupassant

  • Critique sociale
  • A partir de 13 ans
  • Difficulté moyenne

Georges, ancien militaire des troupes coloniales démobilisé et sans le sou, se fait engager comme journaliste par Charles, un de ses anciens camarades de régiment. Mais incapable d’écrire, il doit se faire aider par Madeleine, l’épouse de Charles. Peu à peu, une rivalité s’installe entre les deux hommes mais une maladie finit par emporter Charles, et Georges épouse sa veuve. Dès lors, il ne va cesser de s’élever dans la bonne société, usant de son charme et de ses maîtresses pour acquérir la fortune. Itinéraire d’un ambitieux sans talent, usant des femmes comme d’un marche-pied, Bel-Ami est un roman d’une rare justesse et d’une indiscutable cruauté.

Moby Dick – Herman Melville

  • Roman d’aventures métaphysique
  • A partir de 12 ans
  • Difficulté moyenne

La légendaire lutte du Capitaine Achab et de Moby Dick, le grand cachalot blanc. Absurdité, folie, obsession, mais aussi héroïsme sont au rendez-vous. La lutte contre le cachalot devient la manifestation d’une lutte éternelle entre le Bien et le Mal. Mais justement … qui est ici le Diable ?

Fortune de France – Robert Merle

  • Romans de cape et d’épée
  • A partir de 13 ans
  • Difficulté moyenne

L’histoire d’une famille protestante, du début des Guerres de Religion à l’avènement de Louis XIV. Si le second cycle (celui de Pierre-Emmanuel de Siorac) s’achève en eau de boudin, du fait du grand âge de l’auteur au moment de la rédaction, le premier, en revanche (Pierre de Siorac) est un véritable délice. Ecrit dans une langue reproduisant le français savoureux de Rabelais et de Montaigne, il relate des aventures allant de l’épique au picaresque, du grandiose au grotesque, et est l’occasion d’une galerie de portraits historiques inoubliables, autant que d’une initiation à l’une des périodes les plus complexes de l’histoire de France.

Malevil – Robert Merle

  • Aventures post-apocalyptiques
  • A partir de 13 ans
  • Facile

Pâques 1977. Alors que rien ne le laissait présager, une explosion gigantesque (sans doute nucléaire, mais on ne le saura jamais vraiment) ravage la Terre entière. Parce qu’ils se trouvaient, par le plus grand des hasards, dans la cave du vieux château de Malevil à ce moment-là, sept survivants se retrouvent, semble-t-il, seuls au monde. Ils vont devoir s’organiser, reconstruire, s’interroger sur l’avenir. Quelle place pour les femmes ? Comment se protéger des éventuelles autres bandes, potentiellement dangereuses ? Une sorte de Mad Max paysan français, agréable et plus profond qu’il n’en a l’air de prime abord.

Le Paradis Perdu – John Milton

  • Poème épique et mystique
  • A partir de 16 ans
  • Pour bon lecteur

Lucifer, qui vient d’être vaincu par les légions célestes, s’apprête à attaquer à nouveau le Ciel, quand il apprend que Dieu vient de créer l’Homme. Il parvient à se glisser au cœur du Paradis Terrestre et tente de corrompre les tout jeunes enfants de Dieu. Oeuvre majeure du puritanisme britannique, la traduction française, excusez du peu, est de Chateaubriand.

Dom Juan – Molière

  • Tragicomédie philosophique
  • A partir de 12 ans
  • Facile

Don Juan séduit. Il ne couche pas, parce qu’une fois que la femme a cédé à ses avances, elle perd tout intérêt à ses yeux, mais il séduit. Poursuivi par la famille d’une femme qu’il a arraché au couvent, épousé puis abandonné, il erre, et fait de multiples rencontres, avant, pour revenir dans la bonne société, de feindre la dévotion et la foi. Une des plus belles pièces de Molière et une critique acerbe des faux dévots.

Le misanthrope – Molière

  • Comédie amère
  • A partir de 12 ans
  • Facile

Alceste, parce qu’il a avalé la Pilule Rouge, a de l’humanité une vision sombre et pessimiste. Il croit aimer Célimène, une coquette légère et écervelée, jusqu’à ce qu’il prenne conscience de sa nature réelle et qu’il s’en détache. Malgré tout, décidant de s’exiler loin des autres hommes, il lui propose de l’épouser et de se retirer avec lui dans la solitude. Elle refuse, incapable de comprendre qu’il puisse souhaiter une telle chose, ce qui finit de convaincre Alceste qu’elle ne méritait guère son amour.

Les femmes savantes  – Molière

  • Comédie de caractères
  • A partir de 12 ans
  • Facile

Trois des femmes d’une famille bourgeoise aisée se sont entichées de Trissotin, un cuistre pompeux et pédant qui les subjugue et promet de faire d’elles des érudites; il leur bourre la tête de sottises sans intérêt et, en attendant, vit aux crochets de la famille. La mère de famille, d’ailleurs, compte bien lui faire épouser la plus jeune de ses filles, chose à laquelle la fille elle-même, son fiancé et le père de famille s’opposent. Mais l’influence de Trissotin est telle que le mariage semble inévitable. Une comédie légère et une mise en garde contre la cuistrerie et les pseudo-éruditions creuses.

Les précieuses ridicules – Molière

  • Comédie de caractères
  • A partir de 12 ans
  • Facile

Gorgibus, riche bourgeois de province récemment installé à Paris, prévoit de faire épouser sa fille et sa nièce à deux jeunes gens qu’il a choisi pour cela. Mais les deux demoiselles s’y refusent : elles ont de hautes exigences, auxquelles leurs galants, pourtant gens de qualité, ne répondent pas. De plus, les deux dindes, incapables de concevoir qu’elles sont réellement des bourgeoises, s’imaginent qu’elles sont en réalité de haut rang et que Gorgibus n’est qu’un père ou un oncle d’adoption. Arrive alors le pseudo Marquis de Mascarille, caricature sur pattes de tout ce à quoi les deux jeunes filles rêvent, et qui n’est autre que le valet de l’un de leurs galants. Il va copieusement se moquer d’elles…

O comme Orwell

1984 – George Orwell

  • Dystopie cruellement réaliste
  • A partir de 13 ans
  • Facile

La description terrifiante d’un régime totalitaire absolu, maîtrisant jusqu’aux tréfonds de la pensée des individus, notamment par la création de nouveaux mots et le contrôle du langage. Lire 1984 aujourd’hui, c’est faire un constat amer : Orwell l’avait rédigé comme une mise en garde, mais bien des gouvernements et bien des mouvements politiques, depuis, en ont fait un tutoriel.

La ferme des animaux – George Orwell

  • Conte politico-animalier
  • A partir de 10 ans
  • Facile

Animés par les idéaux professés par un vieux cochon, les animaux d’une ferme décident de mener une révolution. Ils mettent en place un nouveau régime, autonome, prônant l’égalité et la solidarité. Mais l’utopie change rapidement de visage : les cochons d’accaparent le pouvoir, au détriment des autres animaux, qui deviennent leurs esclaves, toujours au nom de l’idéologie égalitaire et émancipatrice. Peu à peu, un cochon en particulier en vient à exercer une tyrannie complète sur la ferme, et proclame que « Tous les animaux sont égaux, mais certains plus que d’autres. ». A lire et à faire lire à vos fils, pour les vacciner contre certaines utopies.

P comme Pagnol

L’eau des collines (Jean de Florette / Manon des sources) – Marcel Pagnol

  • Tragédie pastorale
  • A partir de 12 ans
  • Facile

Héritier d’une terre dont il ignore qu’elle contient des sources, et que convoitent ses voisins Ugolin et César Souveyran, dit le Papet, Jean va user sa vie à tenter de devenir le paysan qu’il ne sera jamais et à chercher l’eau qu’il ne trouvera pas. Après sa mort, en partie causée par les Soubeyran, sa fille Manon cherche à le venger. Une tragédie provençale et un drame familial sur fond de paysages provençaux.

La gloire de mon père – Marcel Pagnol

  • Souvenirs d’enfance
  • A partir de 8 ans
  • Facile

Les souvenirs d’enfance de Pagnol, et particulièrement ses souvenirs de vacances dans la maison de campagne de ses parents. C’est charmant, c’est agréable à lire et c’est le rappel d’une époque aujourd’hui révolue : celle des familles unies et des hussards noirs, mais aussi celle d’une campagne bruissant de bruits d’insectes et d’animaux. Une belle histoire de relation entre un père et son fils. Les films ne sont pas si mal, mais faites d’abord lire les bouquins à vos gosses.

Contes de ma mère l’oie – Charles Perrault

  • Contes traditionnels
  • A partir de 8 ans
  • Facile

Exactement comme pour les contes des frères Grimm ou ceux des Mille et une nuits : il s’agit ici de lire les originaux, et non les versions aseptisées. Et on se rend compte que les récits traditionnels du patrimoine folklorique français (le Petit Poucet, le Chat Botté, la Belle au Bois Dormant…) sont bien moins stupides et gnagnans que ce qu’on vous a fait croire…

R comme Rostand

Phèdre – Jean Racine

  • Tragédie de l’hystérie
  • A partir de 14 ans
  • Difficulté moyenne

On avait déjà parlé de Phèdre ici. Et à juste titre. Car si vous voulez savoir ce qu’est une fausse accusation de viol et comment elle peut détruire un homme, lisez Phèdre. Si vous voulez une illustration du Hamster par l’exemple, lisez Phèdre. Si vous voulez le portrait exhaustif d’une hystérique manipulatrice et perverse, lisez Phèdre. La langue de Racine est magnifique et la pièce, hautement Pilule Rouge.

A l’Ouest, rien de nouveau – Erich Maria Remarque

  • Roman de guerre
  • A partir de 15 ans
  • Difficulté moyenne

Paul est un jeune allemand qui vient d’avoir 18 ans, en pleine Première Guerre Mondiale. Convaincu par l’un de ses professeurs, il s’engage avec ses camarades de classe dans l’armée et se retrouve rapidement sur le front. Il y découvre une réalité bien plus brutale, dégueulasse, et bien moins héroïque que ce que la propagande lui avait promis. Les jeunes gens vont devoir, pour survivre, mûrir très rapidement. Fraternité virile au combat, mais aussi incapacité, durant les permissions, à exprimer à leur famille ce qu’ils vivent au front : les soldats deviennent des êtres à part, différents des autres hommes. Un des plus beaux livres de la littérature allemande.

Cyrano de Bergerac – Edmond Rostand

  • Tragédie héroïque
  • A partir de 12 ans
  • Facile

La belle et exemplaire histoire de Cyrano, de Roxane et de Christian. Tragédie de la manipulation et de la friendzone, aveuglement d’un homme qui se croit laid et s’obsède pour la seule qu’il ne peut avoir. La langue de Rostand est magnifique, ses personnages sont bien campés et attachants. Bien entendu, vous avez sans doute vu le film avec Depardieu, qui n’est pas mal. Mais lisez la pièce, ça vaut toujours bien mieux.

L’Aiglon – Edmond Rostand

  • Drame historique
  • A partir de 13 ans
  • Facile

L’adolescence exaltée de Napoléon II, prisonnier à la cour d’Autriche et sous l’influence de sa mère, rêvant des mêmes gloires que son père. Mais à force de rêver, ne risque-t-il pas de passer à côté de sa propre existence ? L’amour et la foi que lui porte Flambeau, ancien grognard de l’Empire, sont-ils réellement mérités ? Une des plus belles pièces du répertoire français.

S comme Steinbeck

Aline et Valcour – Donatien Aldonse François de Sade

  • Roman d’aventures philosophico-érotique
  • Pour adulte
  • Pour bon lecteur

De Sade, on connait surtout les 120 Journée de Sodome. Mais Aline et Valcour est bien plus étonnant et plus riche. Roman épistolaire sur le modèle des Liaisons Dangereuses, il met en scène un univers pervers et sombre, dans lequel le diabolique Blamont, pour pouvoir abuser d’Aline, sa propre fille, prévoit de la marier à l’un de ses copains de partouze. Valcour, amoureux d’Aline, va tenter de la sauver. Parallèlement, un autre couple d’amoureux, Sainville et Léonore, se trouvent séparés par l’infortune. Scènes de cape et d’épée, poisons, retournements rocambolesques, enfants substitués à la naissance, pirates, pays lointains, utopiques ou monstrueux… Plus une curiosité qu’une lecture indispensable, mais un roman étrangement séduisant, qui donne de la personnalité trouble et complexe du Divin Marquis une image différente.

Ivanhoé – Walter Scott

  • Aventures médiévales
  • A partir de 12 ans
  • Difficulté moyenne

Fraîchement revenu de croisades, Wilfrid d’Ivanhoé, chevalier fidèle au roi Richard Coeur de Lion, se rend compte que Jean Sans Terre, le régent, est prêt à s’emparer du pouvoir et à empêcher le retour du roi légitime. Parallèlement des seigneurs saxons complotent pour renverser le pouvoir normand. Complots, duels, tournois : un Moyen-Âge pas vraiment historique mais délicieusement héroïque.

A l’Est d’Eden – John Steinbeck

  • Chronique familiale
  • A partir de 16 ans
  • Pour bon lecteur

L’histoire d’une famille américaine d’origine irlandaise, de la Guerre de Secession à la veille de la Première Guerre Mondiale, et particulièrement l’histoire de la rivalité entre deux frères que tout oppose. Dépravation et bienveillance, amour et lutte pour se faire accepter par les siens, grandeur et autodestruction. Steinbeck explore le thème de l’autonomie, de l’individualisme et de l’autodétermination, autant que celui de la famille et du clan.

Des souris et des hommes – John Steinbeck

  • Roman d’amitié 
  • A partir de 12 ans
  • Pour bon lecteur

L’amitié indéfectible de George et Lennie, deux paumés opposés tant physiquement (l’un est petit, l’autre un colosse) qu’intellectuellement (l’un est malin, l’autre stupide), qui traînent leur galère et leur malchance de ferme en ferme, à la recherche de petits boulots et dans l’espoir, un jour, de monter leur propre élevage de lapins. Une amitié qui les mènera jusqu’à la tragédie, parce qu’ils y seront fidèles envers et contre tout.

L’île au trésor – Robert Louis Stevenson

  • Roman d’aventures et de capes et d’épées
  • A partir de 10 ans
  • Facile

Le grand classique de l’histoire de pirates : un jeune mousse intrépide, une carte au trésor, une île mystérieuse, des mutins très méchants, des sabres d’abordage, des jambes de bois et des perroquets. On ne fait pas plus cliché, mais justement parce que ce roman a été copié, pillé et plagié un nombre incalculable de fois. Plaisir pour les enfants, lecture nostalgique pour les adultes.

Hamlet – William Shakespeare

  • Tragédie
  • A partir de 15 ans
  • Difficulté moyenne

Le roi du Danemark a été assassiné par son frère, lequel a pris sa couronne et a épousé sa veuve. Hamlet, le jeune prince, voit lui apparaître le fantôme de son père feu le roi, qui lui ordonne de venger sa mort. Hamlet, pour parvenir à ses fins sans éveiller les soupçons de la cour, va feindre la folie. Mais est-il réellement sain d’esprit ? N’est-il pas, au fond, vraiment en train de devenir fou ? Quel prix sera-t-il prêt à payer pour accomplir sa vengeance ?

Macbeth – William Shakespeare

  • Tragédie sanglante
  • A partir de 15 ans
  • Difficulté moyenne

Parce qu’une prophétie lui a annoncé qu’il serait roi d’Écosse, le seigneur Macbeth, poussé par sa femme, décide d’assassiner son suzerain. Pour faire bonne mesure et s’assurer que son nouveau pouvoir n’est pas menacé, il va également tuer son ami Banquo. Macbeth règne, mais d’étranges rêves et de nouvelles prophéties le tourmentent, et le sang qui l’a éclaboussé lui semble indélébile…

Frankenstein – Mary Shelley

  • Roman fantastique
  • A partir de 13 ans
  • Facile

Le classique du roman fantastique victorien. Victor Frankenstein, savant excentrique, a réussi à créer la vie. Mais le monstre qu’il a ainsi éveillé, puis abandonné, le poursuit. Veut-il exercer une vengeance contre son créateur ? Ou n’est-il pas qu’une sorte de monstrueux gamin paumé, cherchant auprès de son père des réponses que celui-ci lui refuse ? Un roman bien plus complexe et riche que ne le laissent à supposer les films d’horreur souvent médiocres qui en ont été tirés.

T comme Toole

Guerre du Péloponèse – Thucydide

  • Chroniques historiques
  • Pour adultes
  • Pour bon lecteur

Le récit exhaustif des conflits entre Athènes et Sparte, par un contemporain de ces conflits, et même un de leurs acteurs. L’ouvrage de Thucydide est riche, complet, complexe. Il demande de l’attention et de l’effort mais offre une vision de la Grèce antique unique, autant qu’un grand nombre de réflexions encore valables aujourd’hui. C’est dans ce livre que l’on trouve le fameux adage : Les forts firent ce qu’ils purent; les faibles souffrirent ce qu’ils durent. 

Bilbo le Hobbit – John R. R. Tolkien

  • Heroic fantasy
  • A partir de 8 ans
  • Facile

Les aventures de Bilbo, de Gandalf et d’une troupe de nains à la recherche d’un fabuleux trésor gardé par un méchant dragon. Un des ouvrages fondateurs du genre, et celui qui a fait le début du succès de Tolkien. Les films sont jolis mais ne retranscrivent qu’imparfaitement l’ambiance à la fois héroïque et naïve de ce roman court, agréable et lisible très tôt.

Le Seigneur des Anneaux – John R. R. Tolkien

  • Heroic fantasy
  • A partir de 12 ans
  • Pour bon lecteur

La quête de la Montagne du Destin, où Frodon doit aller détruire l’Anneau de Pouvoir. Héroïsme, loyauté envers et contre tout, trahisons, batailles épiques, aspect morbide de l’attrait pour le pouvoir, sens de la dignité et de l’honneur, nécessaire méfiance vis-à-vis des élites … il y a, dans le Seigneur des Anneaux, bien de saines valeurs et bien des idées viriles.

Guerre et paix – Léon Tolstoï

  • Roman historique
  • Pour adultes
  • Pour bon lecteur

Oeuvre immense, roman gigantesque, absolument impossible à résumer en quelques lignes, Guerre et Paix nous plonge dans le milieu de l’aristocratie russe du début du XIXème siècle, avant pendant et après les guerres napoléoniennes. La politique, la guerre, l’amour, et des hommes emportés par le vent de l’Histoire. Un ouvrage difficile, mais un roman dont on sort grandi.

La conjuration des imbéciles – John Kennedy Toole

  • Humour
  • A partir de 16 ans
  • Difficulté moyenne

Nouvelle-Orléans, début années 1960. Ignatius, un trentenaire obèse et puceau du genre Incel aux idées étranges (il est, entre autres, membre du parti royaliste américain, ce qui, en soi, est déjà assez rare), est forcé par sa mère, chez qui il vit, de trouver du travail. A la fois balourd, naïf, stupide, brutal et attachant, Ignatius va croiser toute une galerie de personnages, tous plus crétins les uns que les autres…

Perceval ou le Conte du Graal – Chrétien de Troyes

  • Roman de chevalerie
  • A partir de 15 ans
  • Difficulté moyenne

Parce que son mari et ses fils aînés sont morts au combat, une femme se cache dans les tréfonds du Pays de Galle avec son dernier enfant, Perceval, et cherche à le tenir loin de toute idée de chevalerie. Mais le destin est plus fort que sa résolution, et, devenu jeune homme, Perceval ne rêve que de devenir chevalier. Après quelques péripéties et maladresses, il reçoit l’initiation d’un vieux chevalier, qui lui apprend la bravoure, la courtoisie et le sens sacré de la mission chevaleresque : servir son seigneur et Dieu, protéger les dames et faire preuve de charité et de retenue. Au cours d’un voyage, Perceval est invité au château du Roi Pêcheur, où il contemple le Graal. Mais, parce qu’il n’ose demander ce que c’est le précieux calice disparaît. Roman d’initiation, mystique et chevaleresque, le Conte du Graal st une oeuvre inachevée. Ce qui, sans doute, contribue à son charme. Il est, avec Le chevalier à la charrette, la base de tout le cycle arthurien.

Les aventures de Tom Sawyer et Huckleberry Finn – Mark Twain

  • Aventures pour enfants
  • A partir de 9 ans
  • Facile

Milieu dix-neuvième siècle, au sud des États-Unis. Les aventures, mauvais coups et punitions diverses de gamins d’une petite ville du Mississipi, et en particulier de Tom Sawyer, gosse rusé, orgueilleux et parfois pervers, et de son ami Huck, un petit vagabond orphelin qui vit de pêche et de chapardage. Grandes et petites histoires, chasse au trésor, amours enfantines … là encore, un classique très souvent pillé, et qu’il vaut mieux lire soi-même. Un régal pour les enfants, et, pour les adultes, un rappel des saines distractions dont les gosses ont réellement besoin : jouer à Robin des Bois, s’inventer des histoires, construire des cabanes…

V comme Verne

20 000 lieues sous les mers – Jules Verne

  • Aventures d’anticipation
  • A partir de 10 ans
  • Facile

Les fabuleuses aventures du Capitaine Némo, à bord du sous-marin Nautilus. Là encore, un grand classique du roman d’aventures, vu, revu, pillé, modifié par le cinéma. On oublie souvent, en effet, l’amertume qui hante Némo, ainsi que son dégoût pour un monde et des modes de vie qu’il rejette. A bien des égards, Némo est un MGTOW.

Le tour du monde en 80 jours – Jules Verne

  • Roman d’aventures
  • A partir de 10 ans
  • Facile

Encore un classique qui a été pillé, détourné et malmené de bien des manières. Outre le thème du voyage lui-même, le roman, en effet, nous parle de maîtrise de soi, de loyauté, d’honneur et de parole donnée. Phileas Fogg reste, pour qui a lu cet ouvrage jeune, un homme idéal, tel qu’on peut légitimement aspirer à l’être.

L’Eneide – Virgile

  • Fresque épique
  • A partir de 13 ans
  • Pour bon lecteur

La longue errance d’Énée et de ses compagnons, après la chute de Troie, qui va les mener d’abord à Carthage, puis dans le Latium, où ils fonderont la civilisation romaine. La deuxième partie du récit relate les conflits entre les Troyens et des peuplades locales, jusqu’à la fondation de leur royaume. Oeuvre magistrale et pilier de la pensée politique et du mythe national romain, l’Eneide fait partie des grands romans qui ont fondé la culture occidentale.

W comme Wells

L’Île du Docteur Moreau – Herbert George Wells

  • Science-fiction
  • A partir de 13 ans
  • Difficulté moyenne

Unique survivant d’un naufrage, Edward Prendick se retrouve sur une île isolée de tout, où règne le Docteur Moreau. Celui-ci mène des expériences sur des animaux, pour tenter d’en faire des êtres humains à part entière. Et les résultats, s’ils ont une silhouette humaine, n’en sont pas moins fort inquiétants. Bien entendu, tout cela va mal finir. Une mise en garde contre l’hubris scientifique et les dérives de la manipulation du vivant.

Le Portrait de Dorian Gray – Oscar Wilde

  • Roman fantastique
  • A partir de 12 ans
  • Facile

Dorian, jeune homme narcissique et corrompu, se livrant à la débauche et à l’hédonisme, a formulé le souhait que son tableau vieillisse à sa place et que lui-même demeure éternellement jeune et beau. C’est effectivement ce qui arrive. Mais Dorian pourra-t-il supporter de contempler longtemps le tableau qui non seulement prend de l’âge, mais s’enlaidit chaque jour davantage des excès et des péchés de son original ? Se regarder en face, mais à quel prix…

Le Robinson suisse – Johann David Wyss

  • Robinsonnade
  • A partir de 10 ans
  • Facile

Un prédicateur protestant suisse et sa famille, suite à un naufrage, se retrouvent seuls sur une île déserte au large de l’Indonésie. Comme Robinson, ils vont devoir apprendre à survivre. Le récit de Wyss, toutefois, diffère de celui de Defoe, en cela qu’il explore également les liens familiaux, la création d’une micro-société et le maintien de valeurs culturelles (chrétiennes notamment) en son sein, malgré l’isolement. Une histoire touchante et belle, pour adultes comme pour enfants.

X comme Xénophon

Anabase – Xénophon

  • Chronique militaire antique
  • A partir de 16 ans
  • Pour bon lecteur

Dix-mille mercenaires grecs ont été embauchés par le prince de Perse Cyrus, dans sa lutte contre son rival Artaxerxès. Cyrus mort au combat, Artaxerxès victorieux, les mercenaires, perdus au coeur de l’immense empire perse, vont devoir se débrouiller comme ils peuvent pour retourner chez eux, en devant lutter autant contre les ennemis de l’extérieur que contre leurs dissensions internes. L’Anabase est le récit de ce retour, narré par l’un des acteurs de l’aventure, puisque Xénophon a fait partie de ce corps de mercenaires.

Y comme Yoshikawa

Musashi – Eiji Yoshikawa

  • Roman de sabre
  • A partir de 13 ans
  • Difficulté moyenne

Si vous ne devez lire qu’un seul roman japonais, c’est celui-ci qu’il vous faut. Musashi (séparé en deux tomes en français : La pierre et le sabre et La parfaite lumière) relate la vie de Miyamoto Musashi, d’abord jeune homme violent et hors-la-loi, qui, sous l’influence d’un moine, va apprendre la maîtrise de lui-même, au travers de la perfection des arts martiaux. Au Japon, Musashi occupe une place que l’on pourrait comparer à celle de d’Artagnan ou de Cyrano en France : l’incarnation du bretteur héroïque, honorable et aventureux.

Z comme Zola

Nana – Emile Zola

  • Roman naturaliste
  • A partir de 15 ans
  • Difficulté moyenne

Nana, prostituée sans talent pour la scène, fait néanmoins une carrière d’actrice en raison de l’impudeur de ses tenues et des faveurs qu’elle accorde si facilement. Nana n’est pas intelligente mais elle réussit, parce que les hommes la désirent et qu’elle a appris à les manipuler. Son inconstance, sa sottise et sa légèreté feront néanmoins son malheur. En deux ans, elle passera de la gloire à l’oubli, et mourra finalement, seule, croulant sous les dettes et défigurée. Un portrait de prostituée qui peut s’appliquer à la lettre à bien des Jeunes Filles d’aujourd’hui.

 

Nous voici parvenus au bout de cette longue énumération. Bien sûr, on pourrait ajouter bien d’autres titres, et d’ailleurs on le fera dans de futurs articles de cette série. Mais voilà qui constitue une base de livres à lire pour se forger une culture personnelle ou à faire lire à son fils pour l’aider à affûter sa vision du monde. Bien entendu, on ne peut pas affirmer qu’il suffise de lire et de comprendre tout cela pour se retrouver par magie sous Pilule Rouge. Mais à tout le moins, vous pouvez être assuré que celui qui aura lu avec attention ces cent ouvrages (et qui, si possible, l’aura fait avant l’âge de vingt ans) aura déjà commencé à développer une vision authentiquement virile de l’existence. 

 

Bonus : un résumé pour les papas

La même liste, mais classée par âge conseillé pour la lecture de chacun des ouvrages :

Avant 10 ans

  • Contes (Frères Grimm)
  • La gloire de mon père (Pagnol)
  • Contes de ma mère l’oie (Perrault)
  • Bilbo le Hobbit (Tolkien)
  • Les aventures de Tom Sawyer et Huckleberry Finn (Twain)

Entre 10 et 12 ans

  • Le dernier des Mohicans (Cooper)
  • Robinson Crusoé (Defoe)
  • Les trois mousquetaires (Dumas)
  • Croc Blanc (London)
  • L’appel de la forêt (London)
  • Et au milieu coule une rivière (Maclean)
  • La ferme des animaux (Orwell)
  • L’île au trésor (Stevenson)
  • 20 000 lieues sous les mers (Verne)
  • Le tour du monde en 80 jours (Verne)
  • Le Robinson suisse (Wyss)

Entre 12 et 15 ans

  • La Père Goriot (Balzac)
  • Fahrenheit 451 (Bradburry)
  • L’Étranger (Camus)
  • Les Rois Maudits (Druon)
  • Le Comte de Monte-Cristo (Dumas)
  • Les Mille et Une Nuits (Galland)
  • Sa Majesté des Mouches (Golding)
  • Les mines du roi Salomon (Haggard)
  • Le vieil homme et la mer (Hemingway)
  • Cycle de Dune (Herbert)
  • Iliade (Homère)
  • Odyssée (Homère)
  • Cycle de Conan (Howard)
  • La légende des siècles (Hugo)
  • Notre-Dame de Paris (Hugo)
  • Le meilleur des mondes (Huxley)
  • Guerre des Gaules (Jules César)
  • Fortune carrée (Kessel)
  • 813 (Leblanc)
  • Le talon de fer (London)
  • Bel-Ami (Maupassant)
  • Moby Dick (Melville)
  • Fortune de France (Merle)
  • Malevil (Merle)
  • Dom Juan (Molière)
  • Le Misanthrope (Molière)
  • Les Femmes Savantes (Molière)
  • Les Précieuses Ridicules (Molière)
  • 1984 (Orwell)
  • L’eau des collines (Pagnol)
  • Phèdre (Racine)
  • Cyrano de Bergerac (Rostand)
  • L’Aiglon (Rostand)
  • Ivanhoé (Scott)
  • Des souris et des hommes (Steinbeck)
  • Frankenstein (Shelley)
  • Le Seigneur des Anneaux (Tolkien)
  • L’Eneide (Virgile)
  • L’Île du Docteur Moreau (Wells)
  • Le Portrait de Dorian Gray (Wilde)
  • Musashi (Yoshikawa)

Entre 15 et 18 ans

  • La rabouilleuse (Balzac)
  • Petit déjeuner chez Tiffany (Capote)
  • Don Quichotte (Cervantes)
  • Au cœur des ténèbres (Conrad)
  • Lord Jim (Conrad)
  • Madame Bovary (Flaubert)
  • Salammbô (Flaubert)
  • Catch 22 (Heller)
  • L’adieu aux armes (Hemingway)
  • Pour qui sonne le glas (Hemingway)
  • Histoires (Hérodote)
  • Le procès (Kafka)
  • Sur la route (Kerouac)
  • Les liaisons dangereuses (Laclos)
  • Cycle des Maîtres de Rome (McCullough)
  • La Mort d’Arthur (Malory)
  • Cent ans de solitude (Màrquez)
  • Le Paradis Perdu (Milton)
  • A l’Ouest, rien de nouveau (Remarque)
  • A l’Est d’Eden (Steinbeck)
  • Hamlet (Shakespeare)
  • Macbeth (Shakespeare)
  • La conjuration des imbéciles (Toole)
  • Perceval ou le Conte du Graal (Chrétien de Troyes)
  • Anabase (Xénophon)
  • Nana (Zola)

A partir de 18 ans

  • La Divine Comédie (Dante Alighieri)
  • Women (Bukowski)
  • Le Décaméron (Boccace)
  • La Chute (Camus)
  • Voyage au bout de la nuit (Céline)
  • Mort à crédit (Céline)
  • Les Frères Karamazov (Dostoïevski)
  • Crime et châtiment (Dostoïevski)
  • Les démons (Dostoïevski)
  • Le pendule de Foucault (Eco)
  • American Psycho (Ellis)
  • Gatsby le Magnifique (Fitzgerald)
  • Extension du domaine de la lutte (Houellebecq)
  • Les trois royaumes (Luo)
  • Aline et Valcour (Sade)
  • Guerre du Péloponèse (Thucydide)
  • Guerre et paix (Tolstoï)

 

llustration :Alfons Morales

NeoMasculin
Share: