Return of Kings

166
0
Share:

Return of Kings fait partie des navires amiraux de la flotte manosphere. Dirigé par Roosh Valizadeh, un bloggeur américain influent passé du statut de Pick-Up Artist à la critique sociale, Return of Kings peut être considéré comme un site néomasculin généraliste. Il aborde en effet une grande quantité de sujets différents, de la séduction à la politique (il penche plutôt du côté de l’alt-right pro-Trump mais est ouvert à des contributions assez diverses), de la culture au voyage, en passant par le sexe, la famille, le travail, l’argent… La somme des contenus présentés est d’autant plus impressionnante qu’au final, Return of Kings fait office de portail générique : la plupart de ses contributeurs réguliers ont également leur propre site ou leur blog personnel, ce qui ouvre au lecteur la possibilité de découvrir des quantités astronomiques de textes, de références, de réflexions. Le niveau global est inégal, sans jamais tomber vraiment bas cependant : certes, tout n’est pas excellent mais rien dans le lot n’est complètement mauvais ni absolument inutile, et on trouve dans le lot des articles qui sont de vraies petites perles.

Si l’on doit reprocher une chose à Return of Kings, c’est son éparpillement : d’une certaine manière, c’est la rançon de son succès et le revers de la médaille de la quantité et de la diversité des contenus. Le nombre important de contributeurs, la pluralité des thèmes abordés, la volonté de donner la parole à un grand nombre d’acteurs de la manosphere … tout cela amène à un certain éclatement dans la ligne éditoriale. Du coup, le site n’est pas forcément ce qu’il y a de plus facile pour aborder le monde Pilule Rouge pour la première fois : malgré quelques pages dédiées aux nouveaux lecteurs, il reste peu didactique et exige, pour qui veut en tirer le maximum, un certain investissement en temps. Le blog personnel de Roosh est certainement plus à conseiller pour le débutant que de plonger dans le grand bain de RoK.

Pour ce qui est de la ligne générale, elle est variable : certains auteurs (une minorité) sont MGTOW, d’autres sont des antiféministes purs et durs; on trouve dans le lot du PUA, des masculinistes positifs, des MRA … bref, il y a à boire et à manger. Généralement, on en vient, au bout d’un certain temps, à ne presque plus suivre que certains auteurs, que l’on sait bons. Mais pour ma part, si je n’ai pas forcément apprécié tout ce que j’y ai lu, je n’y suis jamais tombé sur un article qui ne m’ait apporté aucun grain à moudre.

Un site à visiter, donc, ne serait-ce que pour se tenir au courant de l’actualité de la manosphère, de ses débats du moment (voire de ses modes, ça arrive aussi) et y découvrir des auteurs et chroniqueurs. Autre qualité, qui peut sembler futile mais qui a son importance : alors que pas mal de blogs masculinistes fondent tous leurs efforts sur leurs contenus et s’occupent peu et mal de leur esthétique, RoK est plutôt bien fichu et agréable à lire.

Le site Return of Kings, en anglais uniquement : www.returnofkings.com

Martial
Share: