Séduction et relations : trois règles de trois (plus une autre)

391
0
Share:

Il n’est pas toujours facile d’établir, ni de maintenir un Cadre solide et propre à vous permettre de construire une relation telle que vous la souhaitez. Les premiers moments, en particulier, sont très sensibles, et déterminent souvent toute la suite. Il est donc primordial, dès le début de la phase de séduction, d’établir des règles claires et précises et de faire comprendre à votre interlocutrice que c’est vous qui tenez le Cadre. Voici trois petites règles simples, à suivre en toute occasion.

 

Trois messages sans réponse

La phase de séduction n’est pas seulement un moment où vous essayez de plaire. Plus exactement : vous ne devez pas y essayer de plaire à n’importe quel prix, ni lui laisser croire que vous dépendez de son bon vouloir. Que vous soyez en train de correspondre sur un site de rencontres ou que vous ayez déjà son numéro et lui adressiez un SMS, la règle s’applique. Un message sans réponse, ça n’est pas bien grave : tout le monde peut se trouver occupé, pris par d’autres obligations, pas disponible. Deux messages sans réponse (à au moins 24 heures d’intervalle et/ou alors que vous avez constaté qu’elle s’est connectée entretemps), ça commence à ressembler à un souci. Trois messages sans réponse : next. Vous n’avez pas de temps à perdre avec elle.

 

Trois rendez-vous maximum

Si vous êtes en train de tenter de séduire une femme, il n’est pas forcément étonnant qu’elle ne veuille pas avoir de rapport sexuel avec vous au premier rendez-vous, même si tout s’est bien passé, et même si elle en a envie. C’est une manière pour elle de faire monter sa propre Valeur sur le Marché Sexuel à vos yeux (et aux siens !) en prétendant que vous devez déployer davantage d’efforts (et dépenser plus d’argent) avant de pouvoir lui enlever sa culotte. Ce sera d’autant plus vrai que sa VMS sera basse, d’ailleurs : moins elle a confiance dans sa capacité réelle à séduire, plus elle va avoir tendance à tenter de mettre en avant divers aspects de sa personnalité, pour essayer de se convaincre que votre objectif n’est pas seulement de la baiser.

En revanche, si elle est réellement intéressée, elle vous le fera savoir, d’une manière ou d’une autre. Si à la fin du premier rendez-vous il n’y a ni baiser, ni sourire, ni promesse de vous revoir très vite, vous pouvez considérer que les choses ne se sont pas si bien passées que cela. Si les choses n’ont pas avancé au terme du deuxième rendez-vous, posez-vous des questions quant à votre stratégie et à sa motivation. Si au troisième rendez-vous vous n’avez pas encore couché avec elle, laissez tomber. Cela ne veut pas dire que vous renoncez absolument à la fille ; mais cessez de faire le moindre effort pour elle tant que vous n’avez rien obtenu en retour. Elle connaît aussi bien que vous les règles implicites du jeu de la séduction et sait très bien ce qu’un homme attend d’une femme qui accepte plus d’un rendez-vous; si vous n’avez rien obtenu alors que vous avez joué le jeu, c’est qu’elle n’en accepte pas le principe et s’estime au-dessus de ses règles. En clair : qu’elle s’inscrit dans une démarche de prédation et de délinquance relationnelle.

 

Un refus sur trois

Quelles que soient les marques d’intérêt qu’elle vous témoigne, quelles que soient les questions qu’elle vous pose, quelles que soient les propositions qu’elle vous fasse, quelles que soient ses initiatives, posez un refus une fois sur trois environ. Le simple fait de dire Non régulièrement sans agressivité, sans colère, mais sans non plus vous justifier, ni surtout vous en excuser peut très bien être suffisant pour lui faire comprendre que vous et vous seul êtes le maître de votre agenda. Si possible, réservez le refus aux propositions qui vous semblent les moins respectueuses de votre planning (par exemple les propositions faites l’après-midi pour le soir-même), de votre vie privée ou de votre intégrité personnelle, idéologique ou esthétique : non, vous n’irez pas à ce concert avec elle, non vous n’irez pas non plus avec elle voir cette bluette sentimentale ; non, vous de décalerez pas cette soirée avec vos amis pour répondre à un caprice de dernière minute de sa part. Et ainsi de suite.

 

Attention : trois faveurs deviennent une obligation

Ceci est une autre règle de trois, non pas à observer, mais à connaître.

Tout effort que vous acceptez de faire pour une femme trois fois de suite devient une obligation. Pour elle, ce n’est plus un effort de votre part, ce n’est plus exceptionnel, ce n’est plus une faveur : c’est devenu normal. En vertu de la loi de Briffault, toute valeur apportée par vous hier est nulle et non avenue aujourd’hui. Soyez donc parcimonieux dans les efforts que vous déployez. Sachez que si elle est amenée à faire des efforts pour vous, elle vous le fera le savoir en termes très clairs, et vous le rappellera souvent ; à l’inverse, elle ne supportera pas que vous vous plaigniez de ce qu’il vous en a coûté (en temps, en argent, en énergie) pour réaliser quelque chose pour elle : seules les choses que vous apportez comptent, pas les sacrifices auxquels il vous a été nécessaire de consentir pour les apporter. Votre douleur n’existe pas à ses yeux.

Martial
Share: