Apprendre à vivre et à penser : ces livres grecs qu’on veut vous interdire

626
1
Share:

Ce n’est pas un hasard si, au fil des dernières décennies, nos gouvernements se sont échinés à détruire l’Education Nationale : au temps où elle était encore efficace, elle avait le mauvais goût de remplir sa mission, c’est-à-dire de former des citoyens à peu près éclairés, lucides et intelligents. Une telle hérésie ne pouvait durer : l’Etat ne va tout de même pas continuer à dépenser des fortunes pour donner aux jeunes générations les moyens de le critiquer…

Parmi les dernières victimes en date de ce massacre, se trouvent le latin et le grec, grâce à l’action efficace et sûre de Najat Vallaud-Belkacem. Peut-être vous demandez-vous pourquoi ces langues mortes ont été ainsi abandonnées. Les raisons sont simples : l’accès à la culture antique, c’est l’accès aux racines de notre civilisation. Le lien avec l’Antiquité permet de savoir qui nous sommes, d’où nous venons, où sont les ancêtres de nos pensées. Il nous permet aussi d’avoir accès à certains des textes les plus fabuleux de l’histoire intellectuelle et artistique de l’humanité. Des texte qui, près de trois mille ans plus tard, continuent à nous concerner, à nous parler, à nous interpeler. Voici donc une première petite sélection de textes grecs à lire absolument. Non, vous ne trouverez là-dedans ni Socrate, ni Platon, ni Aristote : on n’est pas en cours de philo pour classe de Terminale. Pas d’Iliade ni d’Odyssée non plus (encore qu’il s’agisse d’ouvrages essentiels, à lire absolument), mais plutôt des auteurs que, peut-être, vous ne connaissez pas encore.

Le Manuel – Epictète

Ouvrage fondamental, compilant les pensées du maître du stoïcisme grec, le Manuel (également appelé Enchyridion) se lit en deux heures et fait partie des œuvres qui changent une vie.  Epictète nous encourage à une pensée saine, droite, dénuée d’artifices. Il encourage à faire la différence entre ce qui dépend de nous et ce qui n’en dépend pas, à surmonter douleur et crainte, à aller au-delà des apparences. A lire absolument.

Extrait

Parmi les choses qui existent, certaines dépendent de nous, d’autres non. De nous, dépendent la pensée, l’impulsion, le désir, l’aversion, bref, tout ce en quoi c’est nous qui agissons; ne dépendent pas de nous le corps, l’argent, la réputation, les charges publiques, tout ce en quoi ce n’est pas nous qui agissons. Ce qui dépend de nous est libre naturellement, ne connaît ni obstacles ni entraves; ce qui n’en dépend pas est faible, esclave, exposé aux obstacles et nous est étranger. Donc, rappelle-toi que si tu tiens pour libre ce qui est naturellement esclave et pour un bien propre ce qui t’est étranger, tu vivras contrarié, chagriné, tourmenté; tu en voudras aux hommes comme aux dieux; mais si tu ne juges tien que ce qui l’est vraiment – et tout le reste étranger -, jamais personne ne saura te contraindre ni te barrer la route; tu ne t’en prendras à personne, n’accuseras personne, ne feras jamais rien contre ton gré, personne ne pourra te faire de mal et tu n’auras pas d’ennemi puisqu’on ne t’obligera jamais à rien qui soit mauvais pour toi. À toi donc de rechercher des biens si grands, en gardant à l’esprit que, une fois lancé, il ne faut pas se disperser en œuvrant chichement et dans toutes les directions, mais te donner tout entier aux objectifs choisis et remettre le reste à plus tard. Mais si, en même temps, tu vises le pouvoir et l’argent, tu risques d’échouer pour t’être attaché à d’autres buts, alors que seul le premier peut assurer liberté et bonheur. Donc, dès qu’une image ou une représentation viendra te troubler l’esprit, pense à te dire à son sujet: «Tu n’es que représentation, et non la réalité dont tu as l’apparence.» Puis, examine-la et soumets-la à l’épreuve des lois qui règlent ta vie: avant tout, vois si cette réalité dépend de nous ou n’en dépend p as; et si elle ne dépend pas de nous, sois prêt à dire: «Cela ne me regarde pas.»

La lettre à Ménécée – Epicure

Epicure est un géant de la philosophie antique. Auteur de plusieurs dizaines d’ouvrages, maître d’un nombre incalculable de disciples … ironie de l’histoire, ne nous restent de lui que quatre lettres, dont la Lettre à Ménécée, sorte de résumé de sa philosophie à l’usage de l’un de ses élèves. C’est dans cette lettre qu’Epicure développe le tetrapharmakon, ou quadruple remède permettant de traverser l’existence : ne pas craindre les dieux, ne pas craindre la mort, savoir que la douleur est surmontable, savoir que le bonheur existe. Ouvrage court, qui se lit vite, la Lettre à Ménécée fait, au même titre que le Manuel, partie des textes qui peuvent vous changer la vie.

Extrait

Prends l’habitude de penser que la mort n’est rien pour nous. Car tout bien et tout mal résident dans la sensation : or la mort est privation de toute sensibilité. Par conséquent, la connaissance de cette vérité que la mort n’est rien pour nous, nous rend capables de jouir de cette vie mortelle, non pas en y ajoutant la perspective d’une durée infinie, mais en nous enlevant le désir de l’immortalité. Car il ne reste plus rien à redouter dans la vie, pour qui a vraiment compris que hors de la vie il n’y a rien de redoutable. On prononce donc de vaines paroles quand on soutient que la mort est à craindre, non pas parce qu’elle sera douloureuse étant réalisée, mais parce qu’il est douloureux de l’attendre. Ce serait en effet une crainte vaine et sans objet que celle qui serait produite par l’attente d’une chose qui ne cause aucun trouble par sa présence.

L’Anabase – Xénophon

Le récit du retour vers leurs foyers d’une armée de mercenaires grecs, après la fin d’une guerre civile en Perse au cours de laquelle ils avaient loué leurs services. Basé sur une histoire réelle (et vécue par l’auteur), le texte nous en dit énormément sur la vie quotidienne et les points de vue des grecs, l’organisation de l’armée, l’amitié virile, le courage, la détermination, les sacrifices. Un récit à la fois guerrier et humain comme il y en a peu dans l’histoire de la littérature.

Extrait

A la guerre, vous le savez, ce n’est pas le nombre ni la force qui donne la victoire, mais bien ceux qui, avec l’aide des dieux, marchent sus à l’ennemi d’un cœur résolu. Ceux-là ne trouvent pas devant eux de gens qui leur résistent.

La Cyropédie – Xénophon 

La Cyropédie, ou Education de Cyrus, est un ouvrage mi-biographique mi-légendaire, traitant, comme son nom ne l’indique pas, de la totalité de la vie du roi perse Cyrus. Ouvrage de type miroir des princes, destiné à inspirer et conseiller les hommes politiques, il décrit les faits, gestes et décisions d’un empereur exceptionnel, et analyse les causes du déclin des Perses après sa mort. Texte éminemment politique, proche à certains égards du Prince de Machiavel, la Cyropédie est l’un des premiers et des plus importants de tous les ouvrages traitant du pouvoir.

Extrait

Jadis, quand un homme exposait ses jours pour le roi, quand il soumettait une ville, une nation, ou qu’il faisait quelque autre action belle et bonne, on lui accordait des honneurs. Aujourd’hui qu’à l’exemple d’un Mithridate qui trahit son père Ariobarzane, ou d’un Rhéomithrès qui laisse pour otages en Egypte sa femme, ses enfants, les enfants de ses amis, et viole les serments les plus sacrés, ou commette une perfidie qui tourne au profit du roi, on est comblé des honneurs les plus magnifiques.  En voyant de pareils faits, toutes les nations de l’Asie se sont laissé entraîner à l’impiété et à l’injustice : car, du moment que des hommes ont quelque ascendant, tous ceux qui leur sont assujettis suivent leur exemple. Les Perses sont donc plus injustes qu’autrefois.

 

Voici donc quelques perles de la culture antique … des ouvrages qui vous expliquent comment vivre, comment être heureux malgré les contraintes, comment résister aux puissants, comment gouverner un état, comment survivre en territoire hostile par la solidarité de groupe et l’entente fraternelle. Bref : des ouvrages qui rendent libre, qui donnent l’esprit clair et qui chassant les angoisses. Vous comprenez, maintenant, pourquoi Najat ne veut surtout pas que vous les lisiez ?

Tous les ouvrages cités ci-dessus sont disponibles gratuitement sur remacle.org

Ils sont également disponibles à l’achat ici :

 

Julien
Share: