0

Parce qu’on ne peut pas choisir seulement des mauvais bouquins, et parce que nous avions envie de faire découvrir à ceux qui ne le connaissaient pas encore un auteur dont l’influence intellectuelle va certainement être majeure dans les temps à venir, nous avons choisi, pour cette cinquième édition d’Autodafé, de parler de Jared Diamond.

Jared Diamond, c’est en quelque sorte l’opposé exact de l’écologie de salon : un penseur qui pense l’environnement et les sociétés humaines sur le temps long et qui ne juge pas de manière morale mais décrit des phénomènes s’inscrivant sur le temps long de l’Histoire.

Pape de la collapsologie, Jared Diamond a, en particulier, étudié la manière dont les sociétés s’écroulent ou non, décident de leur survie ou de leur disparition. Effondrement, qui concentre l’ensemble de ses travaux en la matière, est une oeuvre importante, énorme, complexe, mais d’un intérêt profond. C’est le genre d’ouvrage que l’on relit, deux ou trois ans après sa première lecture, que l’on redécouvre avec plaisir, et qui laisse, surtout, beaucoup à songer. On n’en ressort pas tout à fait indemne.

Martial
Martial
Martial ayant appris à tirer à l'école des Stormtroopers impériaux, il a fini par prendre conscience que la carrière militaire n'était pas pour lui. Depuis, il diffuse sur Internet sa haine et sa frustration à l'encontre de ces p*** de rebelles et de l'incompétence des ingénieurs de l'Empire. Actuellement, il dirige Neo-Masculin, collabore à École Major et participe au Café des Hommes.

Adam et Eve : une leçon de la Genèse

Article précédent

De l’existence de la crise de la masculinité (et pourquoi Francis Dupuis-Déri est à côté de la plaque)

Article suivant

Plus d'articles Autodafé

Sur les mêmes sujets