0
Bistrot des Gentilshommes, c’est la suite du Café des Hommes, sauf qu’en plus, désormais, nous sommes gentils. Un nouveau rendez-vous que nous voulons ouvert, éclectique, et l’occasion de discuter de tout, sans tabou, sans langue de bois, et en mettant à l’occasion les pieds dans le plat. 
Pour ce premier opus du Bistrot des Gentilshommes, nous recevons Pierre-Yves Lenoble, et parlons avec lui de bien des choses, actuelles ou inactuelles :
  • Du livre Sodoma, de Frédéric Martel, une enquête au long cours au résultat plutôt étonnant, puisque l’auteur nous assure que plus de 80% des prélats et des permanents du Vatican seraient homosexuels. Comment l’a-t-il appris ? Qu’est-ce qui lui permet de l’affirmer ? Le livre, qui aimerait bien obtenir le même succès que “Gomorrha”, nous apprend-il réellement des choses sur le Vatican ? C’est ce que nous allons voir ensemble…
  • De pédocriminalité au sein de l’Église Catholique, en nous demandant s’il y a réellement plus de pédocriminels parmi les prêtres qu’ailleurs, et s’il est possible de le savoir avec certitude, ce qui est loin d’être évident.
  • En deuxième partie, nous causons de modernité et de tradition, de cycles d’émergence, de déclin et de décadence des civilisations. Sommes-nous en marche vers un avenir radieux, ou vivons-nous au contraire des temps crépusculaires ?
  • Enfin, en toute modestie, nous nous poserons l’épineuse question : faut-il (et doit-on) sauver le monde moderne ? Face au déclin et à la décadence, à quelles solutions Pierre-Yves Lenoble pense-t-il ?
Le tout tranquillement, en prenant notre temps, autour d’un bon verre.
Pour en savoir plus sur Pierre-Yves Lenoble : ici
Les livres de Pierre-Yves Lenoble sont disponibles 

Et pour quelques détails de plus :

  • La messe d’ordination épiscopale de Georg Gänswein est visible ici 
  • Si Fulcanelli vous intéresse, son bouquin le plus connu est “Le Mystère des Cathédrales”, trouvable sans difficulté. “Les demeures philosophales” est également très bon. Attention : ce sont des ouvrages difficiles d’accès, qui demandent une excellente culture classique et de bonnes notions de symbolique. Mieux vaut vous armer, avant de l’attaquer, d’un dictionnaire des symboles. Celui des éditions Robert Laffont, collection Bouquins, est très bien.
  • Plus de détails sur l’interprétation de la Genèse mentionnée dans la discussion ici. 
  • Les jolis T-Shirts, gentils et poétiques, de RDZ, sont disponibles Dépêchez-vous ! ils ne seront disponibles que quelques jours encore !
Pour la référence du Minervois blanc bio à base de vieux cépages, comme il n’est pas question de faire de la publicité pour tabacs et alcools, débrouillez-vous. Mais pour les amateurs, ça vaut vraiment le coup de se pencher sur la question. Le Terret Gris donne des vins aux goûts dont on n’a plus guère l’habitude, qui, consommés avec modération cela va sans dire, titillent, intriguent, intéressent le gosier de l’amateur éclairé.
Et pour les plus difficiles : oui, on sait bien, ce montage est imparfait. Il s’améliorera avec le temps.
Pour suivre cette nouvelle émission, n’hésitez pas à vous abonner à la chaîne et à nous suivre sur sa page Facebook. 
NeoMasculin
NeoMasculin

Le cycle des Atrides

Article précédent

Effet de leurre

Article suivant

Sur les mêmes sujets