0

Pour cette quatrième édition du Café des Hommes, et première de l’année 2019, nous avons le plaisir de recevoir Alexis Fontana. Avec lui, nous parlons de l’air du temps, de l’actualité, ainsi que de l’image médiatique globale de l’homosexualité masculine et des contre-sens qui s’y attachent souvent. Une émission politiquement très incorrecte…

C’est une émission longue : plus de deux heures. Il faut dire qu’on avait pas mal de choses à dire, et également qu’on était très heureux de se retrouver, et de retrouver Alexis, après les fêtes de fin d’année. Il faut dire aussi que quand on a constaté qu’on avait dépassé les 100 minutes d’émission, on s’est dits que bon, de toute manière, trop long pour trop long, autant se resservir une Suze et des cacahuètes et aller au bout de nos propos.

Ouvrages cités en références :

Produits disponibles sur Amazon.fr

Pour en savoir davantage sur l’affaire Deschauffours, voir ici.

Le rapport 2018 de SOS-Homophobie est disponible ici. 
NeoMasculin
NeoMasculin

Bonne année 2019 !

Article précédent

En attendant Godot : les enseignements de l’absurde

Article suivant

Plus d'articles Café des Hommes

Sur les mêmes sujets