Comment draguer en village ?

294
0
Share:

On ne vit pas tous dans des grandes villes. Une part importante de la population est regroupée dans des petites villes ou des villages. La drague n’y est pas nécessairement plus difficile mais elle y est différente et obéit à d’autres règles. Petit tour d’horizon des choses à faire (et à ne pas faire) pour draguer en village…

 

Bien définir les territoires

L’avantage du milieu rural, c’est que les gens tendent à rester sur leur terrain. Profitez de cela et sachez en tirer avantage. Par exemple, décidez que vous ne sortirez jamais avec une nana de votre propre bled, mais irez draguer aux alentours, ainsi que dans la ville dont votre village est satellite.

 

Sortir des cercles

Dans les villages et les petites villes, les cercles relationnels sont de petite taille mais très intriqués. Il peut être difficile de sortir avec plusieurs filles à la fois (ou simplement à la suite) sans déclencher pleurs et drames. Une bonne règle de base est celle des deux séparations au minimum : faites en sorte que votre prochaine conquête soit séparée au moins par deux choses des précédentes (par exemple : pas le même village ET pas le même milieu professionnel ; pas la même religion ET pas le même quartier ; et ainsi de suite). Cela ne vous garantit pas que tout ira bien, mais ça limite les risques considérablement.  Plus vous augmentez les séparations, moins elles ont de chances de se connaître.

 

Le pouvoir de la réputation

Dans une agglomération de taille modeste, tout le monde ne se connait peut-être pas mais tout le monde connait quelqu’un qui connait quelqu’un qui vous connait. Si vous sortez, ou simplement couchez régulièrement, avec une femme en particulier, ça va se savoir. Et contrairement aux grandes villes, il ne suffira pas de sortir de son cercle social pour ne plus jamais en entendre parler. Il n’y a, d’ailleurs, pas que le bouche à oreilles : il y a aussi les réseaux sociaux. Facebook est énormément utilisé dans les petites agglomérations (souvent davantage que dans les grandes). Faites donc très attention à ce niveau : sécurisez votre profil, ne laissez personne vous identifier sur des photos qui pourraient être à votre désavantage, et, si possible, n’acceptez même pas parmi vos amis les filles qui ne sont que des coups d’un soir. De toute manière, si une nana vous a en contact Facebook mais ne vous a pas donné son numéro, il y a de bonnes chances pour qu’elle ne soit pas intéressée.

 

Eviter de mentir

Les réputations vont vite, très vite. Si vous mentez directement à une nana, il y a des chances pour que ça se sache et ruine vos possibilités dans son cercle amical par la suite. Attention : « ne pas mentir » et « tout dire » sont deux choses très différentes. Par exemple, tant qu’elle ne le demande pas, rien ne vous oblige à lui dire que vous sortez également avec d’autres. Et si elle vous le demande, une réponse du genre « Ecoute, je t’aime bien, mais pour l’instant je ne suis sûr de rien ; je ne suis pas certain d’être prêt pour une relation exclusive et je préfère ne pas encore m’y engager complètement. » a le mérite de ne pas être un mensonge complet, tout en lui laissant quelque espoir pour la suite.

 

Ne pas rencontrer ses copines

Autant que faire se peut, évitez absolument les soirées avec ses copines. Plusieurs raisons à cela : primo vous allez vous faire suer. Secundo, si certaines d’entre elles vous plaisent et que, dans leur tête, vous devenez, et pour toujours, le salaud qui a laissé tomber Nathalie comme une merde, vos chances s’amenuisent. Tertio : le temps qu’elle passe avec elles est du temps que vous pouvez consacrer à d’autres conquêtes.

En revanche, n’hésitez pas à créer de petits rituels. Par exemple, décidez que vous allez fréquenter tel lieu (un peu éloigné de préférence) avec l’une, tel autre lieu avec une autre. Laissez Nathalie comprendre que vous êtes tout à elle les mercredis soirs, tout en apprenant à Alexandra que vos vendredis sont pour elle.

 

Ne pas rencontrer ses copains

Elle a aussi, sans doute, quelques amis hommes. Ou du moins des hommes qu’elle imagine être ses amis et qui, en réalité, sont des mecs qui rêvent de la sauter un jour mais n’osent pas avancer, et préfèrent garder une mince relation que pas de relation du tout. Les rencontrer est une perte de temps : ce sont des concurrents. Ce sont aussi des gens qui pourraient vous reconnaître si vous vous baladez avec une autre, et seront les premiers à aller le répéter.

 

Faire de nécessité vertu

Le problème dans les petites villes, c’est que le nombre de lieux où on peut sortir est limité. Dans certaines, vous pouvez vous retrouver avec un cinéma, une boîte de nuit, un théâtre, etc. Du coup, si vous sortez avec une de vos conquêtes, vous avez de fortes chances d’en rencontrer d’autres, ou des ex. Emmerdes potentielles en perspectives. Deux réponses à cela : celle du casanier et celle du voyageur.

La tactique du casanier est simple : Bon, écoute, moi j’en ai marre des boîtes d’ici. Je connais tout par cœur, ça ne m’intéresse plus. Je te propose autre chose : je t’invite chez toi demain. Je nous organise une soirée délicieuse et te prépare un petit repas délicat.

La tactique du voyageur est simple aussi : Bon, écoute, moi j’en ai marre des boîtes d’ici. Je connais tout par cœur, ça ne m’intéresse plus. Je te propose autre chose : on va passer la soirée à Machin. Ça n’est qu’une heure de route et ça va nous changer. Je conduis, je ne bois pas.

 

La larguer en douceur

Pour éviter les réputations merdiques, mieux vaut, quand vous la quittez, la laisser partir en douceur. De préférence, partez avant qu’elle ne vous plaque : ça permet d’être plus gentleman. Expliquez, par exemple, qu’elle est une fille vraiment super, mais que là, maintenant, à ce moment de votre vie, vous n’êtes pas capable de lui donner la relation qu’elle mérite, que vous ne pouvez pas aller plus loin, que vous ne voulez pas la faire souffrir à l’avenir. Elle sera triste, ce sera normal, mais au moins vous partirez comme un prince, et il est même possible qu’elle vous remercie pour cette franchise.

 

Comme on le voit, draguer en village ou en petite ville n’est pas impossible du tout mais demande un peu de prudence et l’application de quelques règles comportementales strictes.

 

 

 

Antoine
Share:
%d blogueurs aiment cette page :