Drague : ne vous compliquez pas la vie

660
0
Share:
La drague doit rester simple

Une des plus grosses erreurs que puisse faire le dragueur amateur ou débutant est de se compliquer la vie. La drague peut et doit rester simple. Ne vous méprenez pas : les femmes savent très exactement où vous voulez en venir. Leur mentir et vous mentir à vous-même fait perdre inutilement du temps à tout le monde. La drague se passe en trois étapes simples, pas une de plus : 

 

Etape 1 de la drague : l’approche

Vous croisez une fille qui vous plait ? Ne cherchez pas de prétexte : allez directement la voir et demandez-lui si vous pouvez lui offrir un verre en ville un de ces soirs. Si elle vous demande pourquoi, répondez-lui simplement que vous la trouvez jolie ou charmante. Si elle refuse, ce n’est pas grave : souriez, dites-lui de prendre cela comme un compliment et passez à autre chose. Vous n’avez perdu que deux minutes de votre temps. Si elle accepte, prenez son numéro de téléphone et dites-lui que vous la recontactez très vite. C’est tout. Pas besoin d’en faire plus.

 

Etape 2 de la drague : la préparation du rendez-vous

Là encore, inutile d’en faire trop : envoyez-lui un message un ou deux jours après et proposez-lui une date, une heure et un lieu. Soyez précis, ne lui demandez pas son avis quant à l’endroit où aller, ni l’heure qui lui convient le mieux; si ce que vous proposez ne lui convient pas, ne vous en faites pas : elle vous le dira. Pour un premier rendez-vous, autant vous contenter d’un bar : pas la peine de sortir le grand jeu et d’engager de gros frais avec un restau dans un premier temps. Préférez le début de soirée, pour être libre de passer à autre chose si jamais ça foire, ou pour pouvoir enchaîner sur un restaurant ou un dernier verre chez vous ou chez elle sans vous soucier du timing. Si la nana n’est pas disponible, proposez une autre date ou demandez-lui quand ça lui conviendrait le mieux. Après deux ou trois propositions refusées, laissez tomber et cessez de perdre du temps avec celle-ci.

 

Etape 3 de la drague : le rendez-vous

Vous la rencontrez donc dans le bar de votre choix. Soyez certain d’une chose : elle sait parfaitement ce que vous avez en tête. Et ce que vous avez en tête ne la dérange pas, puisqu’elle est là. Ce qu’elle veut, c’est savoir si vous correspondez à ses critères et à ses attentes. 

Vous vous montrez courtois, charmant, intéressé mais pas affamé. Vous discutez avec elle, commandez (et payez) deux ou trois verres. Puis, si elle vous intéresse toujours, vous lui proposez de passer à autre chose. L'”autre chose” en question dépend de comment vous sentez la nana et où votre drague vous a mené. Essayez de toujours avoir, durant un rendez-vous, au moins trois scénarios d’activités possibles, du genre : un ciné (vous avez regardé ce qui passe en ce moment ou avez un programme sur vous), une balade en ville, un dernier verre chez vous ou chez elle. Si elle refuse, dites-lui au revoir; laissez-lui tout de même une deuxième chance lors d’un prochain rendez-vous mais si les choses en restent à nouveau là, laissez tomber. Si elle accepte, en revanche, c’est très bon signe. Si elle accepte le dernier verre, c’est vraiment un excellent signe. Cela ne veut pas forcément dire que vous baiserez dès ce soir (en fait, si vous recherchez une relation à long terme, il est même préférable qu’il n’en soit pas ainsi) mais une femme prête à vous suivre au-delà de ce qui était prévu est une femme qui est déjà à moitié dans votre poche, sinon votre plumard.

La drague c'est facile, en fait

Ne vous méprenez pas : elle sait parfaitement où vous voulez en venir.

Etape 3bis : au revoir

Qu’elle ait ou non accepté le dernier verre ou la balade, viendra tôt ou tard le moment de lui dire au revoir. Et si le courant passe particulièrement bien entre vous deux, mieux vaut assez tôt que trop tard : la laisser un petit peu sur sa faim et faire en sorte qu’elle ait envie d’en voir davantage est un excellent moyen de décrocher un deuxième rendez-vous ensuite. Au moment de lui dire au revoir, rien ne vous empêche d’essayer de l’embrasser sur les lèvres. Rien de brutal, rien de bourrin, juste un petit baiser léger et coquin. A partir de là, vous serez fixé, car il ne peut y avoir que trois options :

  • Elle refuse, et vous êtes fixé : elle ne s’intéresse pas à vous
  • Elle refuse sur le moment, mais le lendemain ou le jour d’après, elle vous envoie un petit texto disant qu’elle regrette, qu’elle a été maladroite, qu’elle aimerait bien vous revoir : c’est gagné !
  • Elle accepte : c’est gagné aussi !

 

Comme vous pouvez le constater, les choses sont simples, très simples. Pas la peine de tourner autour du pot pendant des semaines : entre votre premier contact et votre premier baiser, il peut ne s’être passé que deux ou trois jours. En réalité, la majorité des hommes qui se disent coincés dans la friendzone sont des mecs trop lâches pour se déclarer, et pour tenter quelque chose. 

 

Antoine
Share: