Ecarts de revenus entre hommes et femmes : le mythe débunké

Share:

Les écarts de revenus entre hommes et femmes sont, de toute évidence, un problème majeur pour nos sociétés; il faut dire que l’idée selon laquelle, à travail égal, les femmes gagneraient moins que les hommes est (presque) aussi vieille que le féminisme. Et c’est une idée totalement fausse, du moins en Occident. Mythe basé sur du vent et sur la culture victimaire dominante, les fameux écarts ne résistent pas à l’analyse froide et objective des faits. Ces légendes ont cependant la vie dure et sont régulièrement brandies comme un étendard par les mouvements féministes de troisième vague. Pour ceux qui s’y connaissent un brin en économie, une somme considérable de chiffres et de statistiques issus entre autres de l’INSEE (et l’on ne saurait taxer l’honorable institution de machisme) et rassemblés par le statisticien Cyrille Godonou, démolit complètement la fable de ces écarts de revenus entre hommes et femmes. Pour ceux qui n’auraient pas le temps, l’envie ou les connaissances nécessaires pour se taper tout cela, la vidéo ici présente en résume les grands traits. Bon, on n’est pas dans le langage universitaire et doctoral : c’est nettement plus fleuri. Mais ça présente fort bien la problématique, dans les détails et qui plus est d’une manière plutôt agréable. La vidéo s’attache aussi à présenter les rapports de couple d’un strict point de vue coûts-bénéfices, pour l’homme comme pour la femme. Et en conclut que le couple est rarement égalitaire et qu’un des deux se fait presque systématiquement avoir. Saurez-vous deviner lequel ?

Merci à Raphaël pour les sources et la vidéo.

 

Illustration : Freepik

Martial
Share: